Dossier initié en mars dernier suite à l’élimination de l’Atlético de Madrid en huitième de finale de la Ligue des Champions, le transfert d’Antoine Griezmann vers le FC Barcelone va finalement connaître son épilogue. Alors que les relations sont très tendues depuis quelques semaines entre les Colchoneros, les Blaugranas et l’attaquant français, la finalisation du dossier devrait apporter un peu de calme. Car oui, selon les dernières informations de L’Équipe, le FC Barcelone a payé la clause libératoire d’Antoine Griezmann.

Aujourd’hui estimé à 120 millions d’euros, celle-ci s’élevait à 200 millions d’euros avant le 1er juillet dernier. Soucieux de préserver une partie de son budget, les Catalans ont opté pour la patience. Déjà d’accord avec Antoine Griezmann depuis un moment, le FC Barcelone a néanmoins essayé de trouver un accord avec l’Atlético de Madrid pour un transfert. Un choix guidé par la volonté des Colchoneros et de Diego Simeone de mettre la main sur le latéral droit portugais Nelson Semedo (25 ans).

Toutefois, les différentes parties n’ont pas trouvé d’accord malgré une dernière offre catalane s’élevant à 130 millions plus Nelson Semedo contre Antoine Griezmann. Celle-ci a été écartée d’un revers de main par les dirigeants madrilènes, car les Barcelonais exigeaient un payement en deux temps. Cette décision a sonné le glas aux négociations et l’équipe d’Ernesto Valverde a finalement choisi de s’aligner sur les 120 millions d’euros de la clause libératoire du joueur. Antoine Griezmann est donc un nouvel élément du FC Barcelone et sa présentation pourrait être repoussée de demain à ce week-end.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10