Depuis hier, les sceptiques sont peut-être en train de revoir leur position. Jusqu’à présent, le Paris Saint-Germain a toujours tenu tête aux différents assauts tentés pour le transfert de Neymar. le club de la capitale était clair : le Brésilien n’est pas intransférable, à condition d’y mettre le prix. Et hier, le FC Barcelone a relancé le dossier. Et de quelle manière. Venus à Paris pour rencontrer leurs homologues parisiens, les dirigeants blaugranas ont visiblement présenté une nouvelle offre qui a fait réfléchir le PSG.

L’ensemble des médias ont en effet indiqué que les Culés ont proposé un chèque de 170 M€ au club de la capitale. Un montant qui semble convenir aux deux parties. Cependant, à leur retour dans la Ciudad condal, les décideurs blaugranas se sont refusés à annoncer un accord. Et pour cause. Outre l’échelonnement du paiement, le Barça et le champion de France en titre tentent de négocier la présence d’Ousmane Dembélé dans l’affaire.

Le Barça veut aussi inclure Rakitic

Les médias pro Barça laissaient même entendre que le PSG serait disposé à accepter ces 170 M€ et seulement un prêt de l’attaquant français. Un scénario qui a de quoi surprendre puisque l’intérêt parisien est difficile à trouver. De plus, il convient de rappeler que l’agent de l’ancien pensionnaire du Borussia Dortmund ne cesse de clamer le désir de son poulain de ne pas être inclus dans la transaction. Mais pas de quoi chambouler les annonces de la presse catalane.

Sport vient en effet d’en remettre une couche en précisant que l’offre barcelonaise avait été modifiée ces dernières heures. Ainsi, le montant de 170 M€ tomberait à 125 M€. La raison ? Le Barça inclurait le milieu de terrain croate Ivan Rakitic dans l’opération. Ce dernier a été mis de côté par Ernesto Valverde ces derniers temps et fait clairement partie des éléments à gros salaire dont les Blaugranas veulent se séparer. Et si un prêt de Dembélé est toujours évoqué, Rakitic, lui, serait transféré au PSG. Affaire à suivre...