Personne n’a pu échapper à ces nouvelles : le Real Madrid a perdu en un été Cristiano Ronaldo, parti à la Juventus, et Zinedine Zidane, démissionnaire après sa troisième Ligue des Champions remportée. Par conséquent, Florentino Perez, pour reconquérir le coeur de ses supporters, va devoir faire fort sur le marché des transferts pour les contenter eux, mais aussi le nouvel entraîneur, Julen Lopetegui, ex-sélectionneur de la Roja qui s’est fait virer juste avant le Mondial.

Ainsi, les deux Parisiens, Neymar et Kylian Mbappé sont impossibles à recruter tandis que les prétentions de Chelsea (on parle du prix de Neymar, soit 222 millions d’euros) pour Eden Hazard sont absolument folles. Ainsi, les Merengues vont devoir se diriger vers de nouvelles pistes. Et si l’adage dit que tous les chemins mènent à Rome, pour la Casa Blanca, ils semblent plutôt mener du côté de la capitale française et donc du Paris Saint-Germain.

Cavani pourrait essayer de convaincre Nasser Al-Khelaïfi

En effet, hier Radio Marca révélait que le club de Madrid commençait sérieusement à pister Edinson Cavani, qui penserait lui, dans sa ville de Salto, à un retour du côté du Napoli. Aujourd’hui, As continue d’évoquer ce nouveau feuilleton. Mais avec quelques nouveautés. Déjà qu’il serait apprécié par les socios qui semblent en avoir assez de l’inefficacité de Karim Benzema devant le but et dont le rôle de star semble dévolu à Gareth Bale.

Ensuite, El Matador pourrait essayer de convaincre ses dirigeants de le laisser partir après de nombreuses années de bons et loyaux services. Le fait que le joueur soit en fin de contrat dans deux ans (2020), pèse aussi dans la balance. Selon As, cela permettrait au Real Madrid de ne pas dépenser énormément d’argent (récemment on parlait de 55 millions d’euros). Contrairement à Naples, le Real n’aurait aucun mal à payer son salaire. Affaire à suivre...