Ces derniers temps, Bordeaux va mal. Sur les six dernières journées, l’équipe de Jocelyn Gourvennec n’a pas que six unités. C’est trop peu pour une équipe que l’on pensait capable de lutter dans les hautes sphères du classement avec l’arrivée de l’ancien coach de Guingamp. Ce samedi, les Bordelais ont livré une prestation insipide à domicile contre le promu Nancy et n’ont donc pu faire mieux qu’un piteux match nul un but partout. Même le but des Girondins était étrange pour ce multi de la 10e journée.

À la 55e minute, Jérémy Ménez, en position de hors-jeu s’en allait battre Ndy Assembe et venait récompenser - pas vraiment à juste titre - les joueurs au scapulaire qui n’étaient pas vraiment entreprenants jusqu’alors. Et à partir de là ? Plus grand-chose du côté du club du sud-ouest de la France. Ce sont même les visiteurs qui ont commencé à allumer Carrasso qui s’en est bien sorti jusqu’à cette frappe d’Anthony Koura qui touchait les deux poteaux avant de rentrer au fond des filets.

Pallois rejette la faute sur les attaquants

Pourtant, en conférence de presse, Jocelyn Gourvennec avait sérieusement bougé ses hommes à la pause. Grégory Sertic et Nicolas Pallois auraient pu redonner l’avantage aux leurs, sans succès. C’est d’ailleurs le défenseur central qui semblait le plus énervé à l’issue de cette rencontre. « Ça commence à faire longtemps qu’on n’a pas pris les trois points », pestait-il en zone mixte. Et lorsque la question lui est posée sur le manque d’efficacité de ses attaquants, l’ancien Chamois niortais n’y a pas été de main morte.

« Il faut voir ça avec les attaquants », expliquait-il froidement comme si les réponses ne venaient pas d’elles-mêmes et que ce n’était pas le problème du groupe. Nicolas Pallois semble quand même pointer quelque peu les éléments offensifs qui ne sont - effectivement - pas très imaginatifs ni décisifs en ce moment. Bordeaux ne l’a plus emporté depuis le 21 septembre contre Metz (3-0) et se retrouve désormais septième au classement de Ligue 1. À voir dimanche prochain au Stade Vélodrome contre l’OM (20h45).