Plus qu’un match. Mardi soir, l’Olympique Lyonnais va affronter le FC Barcelone en huitième de finale aller de l’UEFA Champions League. Près de 350 journalistes de 25 nations différentes sont attendus dans un Groupama Stadium, taillé pour l’événement, comme l’a rappelé Jean-Michel Aulas (voir vidéo). Avant ce match forcément particulier, les Gones ont affronté l’En Avant Guingamp vendredi. La dernière occasion pour les joueurs de se montrer voire de gagner sa place pour le choc face aux Blaugranas. Car jeudi, en conférence de presse, Bruno Genesio avait avoué qu’il n’avait pas encore son onze en tête. « J’ai une grande partie de mon équipe en tête contre Barcelone mais il y a encore des places à gagner. Nabil (Fekir) sera titulaire demain ». Buteur face aux Bretons, le capitaine lyonnais est suspendu face au FC Barcelone. Une absence très importante, car en plus d’être un leader de l’équipe, le numéro 18 de l’OL revient à un niveau correct (4 buts lors 8 derniers matches). Il faudra donc le remplacer dans l’équipe de départ.

Les incertitudes Ndombele-Denayer, en plus de l’absence de Fekir

Mais cela pourrait ne pas être le seul problème pour Bruno Genesio et son staff. En effet, Jason Denayer (adducteurs) et Tanguy Ndombele (cheville) sont incertains. « Il y a encore un ou deux postes où il y a quelques incertitudes donc on va bien analyser le match de ce soir (vendredi) et prendre la meilleure décision pour faire l’équipe la plus compétitive possible, en sachant que Nabil est suspendu et qu’on a Tanguy Ndombele qui a des douleurs à la cheville et qui est incertain. Ce soir il était sur le banc parce qu’il avait aussi de grosses douleurs à la cheville et j’ai besoin de joueurs à 100% et pour l’instant, il ne l’est pas (...) On va sûrement attendre demain ou après-demain pour avoir les résultats des examens et connaître la gravité de sa blessure (à propos de Denayer, ndlr) ».

Des mauvaises nouvelles pour les Olympiens qui espèrent que tout le monde sera remis à temps pour accueillir les Catalans. Mais cela pourrait aussi pousser Genesio à repenser ses plans initiaux. Le onze de départ pourrait démarrer en 4-2-3-1, le système utilisé lors des dernières sorties. À moins que l’entraîneur français ne décide de jouer le contre-pied, comme il sait bien le faire, et opte pour un système avec un milieu à trois (4-3-3) histoire de pouvoir exister face aux Catalans dans le cœur du jeu ou un système avec une défense à trois (3-5-2) que les Gones connaissent pour l’avoir utilisé à plusieurs reprises cette année. Si on reste sur la même idée que les ultimes rencontres, l’OL pourrait donc débuter avec Anthony Lopes, épaulé par un quatuor défensif composé de Léo Dubois, Marcelo, Jason Denayer et Ferland Mendy. Si Denayer est trop juste, Marçal, qui a déjà évolué en défense centrale, semble l’option numéro un.

Différentes options et possibilités

Au milieu de terrain comme devant, tout dépend de la façon dont Bruno Genesio et son staff souhaitent compenser l’absence de Nabil Fekir voire celle de Tanguy Ndombele. La première idée serait de rester avec un milieu à deux composé de Houssem Aouar et Tanguy Nddombele (si apte) ou Lucas Tousart, et de miser sur le secteur offensif. Dans ce cas, plusieurs joueurs pourraient soutenir Moussa Dembélé, aligné en pointe, et Memphis Depay, qui devrait être titulaire. Martin Terrier, Bertrand Traoré ou encore Maxwel Cornet peuvent tous débuter. Entré en jeu à la place de Traoré (73e), l’Ivoirien a prouvé face à Manchester City, et ce à deux reprises, qu’il avait toutes les qualités pour apporter dans ces matches de très haut niveau. Titulaire face à Guingamp, Terrier, lui, a montré de bonnes choses. Ce qu’a reconnu son entraîneur après la rencontre. Ses propos sont relayés par L’Équipe.

« J’avais dit avant la rencontre qu’il y avait encore un ou deux postes à distribuer pour mardi. Et les joueurs qui ont un peu moins de temps de jeu avaient la possibilité de montrer des choses ce soir. C’est ce qu’a notamment fait Martin (Terrier). Donc il peut éventuellement rentrer dans ma réflexion pour la composition d’équipe de notre match de mardi ». C’est aussi le cas de Lucas Tousart. Relégué sur le banc cette saison l’ancien de VA sera titulaire si Ndombele n’est pas remis à temps. Il pourrait l’être aussi si Bruno Genesio optait pour un système avec trois milieux de terrain. Ce qui est certain, c’est que l’entraîneur lyonnais doit faire face à plusieurs casse-têtes. Car en plus de devoir gérer l’armada barcelonaise et notamment la star Lionel Messi, il va devoir gérer un effectif qui pourrait être sérieusement diminué...