Et de deux ! Après Strasbourg (1-0, 5e journée de Ligue 1), Neymar a offert une nouvelle victoire au Paris SG, dans les derniers instants, sur la pelouse du Groupama Stadium. Le Brésilien, conspué par le public rhodanien et cible de projectiles en tous genres sur certains corners, a encore fait la différence face à un Olympique Lyonnais aligné en 5-3-2 (0-1, 6e journée de L1). Forcément, Thomas Tuchel avait le sourire en conférence de presse à l’heure d’évoquer la prestation de son n° 10. « Mais c’est "Ney", il est toujours décisif. Il pense toujours à jouer vers l’avant, à attaquer. On a besoin de joueur comme ça dans des matches durs comme celui-là pour faire la différence en un contre un », a souligné le coach allemand avant de poursuivre.

« Il est là pour marquer, il est là pour faire des choses décisives, donc je suis très exigeant avec lui, j’attends toujours un but ou une passe décisive. C’est comme ça parce que c’est Neymar, tout simplement (sourires) », a-t-il indiqué, lui demandant encore plus pour les rencontres à venir. « Il peut encore faire mieux. Ce n’est que son deuxième ou troisième match en quatre mois. Donc il peut faire mieux et il va faire mieux car il va gagner en capacité physique », a lancé le technicien des Rouge-et-Bleu avec le sourire.

« On est là pour travailler pour des gens comme Ney »

Les partenaires du Paulista, eux, sont évidemment sous le charme, à l’image de Thomas Meunier, interrogé en zone mixte. « Il est là pour ça (pour sauver le PSG). Je suis très heureux, autant pour lui que pour nous, parce qu’à chaque fois qu’il est décisif, c’est bon pour l’ensemble de l’équipe et du club. Je ne peux que le remercier. Nous on est là pour travailler pour des gens comme Ney, Di Maria, qui sont des joueurs d’instinct. Kylian (Mbappé), Edi (Edinson Cavani) aussi. On travaille toujours un peu plus pour eux. On les laisse prendre un peu plus de risques devant. Tant qu’ils font la différence, on fait ça avec plaisir », a-t-il salué.

Le plaisir, c’est aussi ce qu’a mis en lumière Ander Herrera, qui connu sa première titularisation avec le PSG aux côtés du crack auriverde, face aux journalistes dans les couloirs du Groupama Stadium. « Je suis ravi de jouer avec Neymar. Je ne vais pas parler de son mercato. Maintenant, Neymar est avec nous. C’est un fantastique joueur. Qui peut être Ballon d’Or, cette saison, dans un an, dans deux ans. Nous sommes très contents. J’espère qu’il pourra jouer comme ça toute la saison », a-t-il conclu. Avec 36 buts en 39 matches de L1 depuis son arrivée, Neymar, malgré un mercato compliqué, reste une arme fatale pour le PSG. Un héros sur le chemin de la rédemption ?