Un an après avoir dû ronger son frein en raison des sanctions liées au fair-play financier, le Paris Saint-Germain est parvenu à recruter Angel Di Maria (27 ans) en échange d’un chèque de 63 M€. Un renfort de choix pour Laurent Blanc. Souvent confronté aux problèmes d’efficacité en attaque la saison passée, le Cévenol peut désormais compter sur Fideo comme arme supplémentaire. Une excellente nouvelle pour un club désireux de franchir le cap des quarts de finale de la Ligue des Champions. Absent lors de la présentation de l’international argentin, Blanc n’a donc pas manqué d’exprimer sa satisfaction à l’issue d’une semaine parfaite conclue par la victoire des siens à Lille (0-1) en ouverture de championnat.

« Je suis très heureux. Mes premiers remerciements ont été pour le président car c’est un joueur que nous voulions absolument. C’était difficile, très compliqué. Il a fallu être patient. Il y a eu une volonté du joueur de nous rejoindre. Il y avait une volonté sportive de l’accueillir dans notre équipe. Je suis un entraîneur heureux et chanceux aussi. Le club a la possibilité d’enrôler des joueurs de ce calibre-là, tout le monde ne peut pas en dire autant. C’est un très bon joueur supplémentaire dans l’effectif du PSG avec notamment une expérience internationale importante qui, je l’espère, va nous permettre de franchir un palier dans les compétitions nationales mais aussi en Ligue des Champions. »

Le vestiaire du PSG très heureux

Passer un cap en LdC grâce à Di Maria, un sentiment également très présent dans le vestiaire francilien. « Je suis très content. Le club a fait quelque chose de grand. C’est un joueur de classe mondiale. Si on veut franchir des paliers, il faut des mecs comme ça. On va attendre qu’il soit opérationnel pour profiter de son talent », s’est ainsi félicité Serge Aurier. Idem pour Edinson Cavani. « C’est une recrue fantastique pour le PSG. Nous sommes tous heureux et contents de son arrivée. C’est ça qui est beau dans le football. »

Coéquipier de Fideo en sélection nationale, Javier Pastore s’est lui aussi réjouit de voir les Rouge-et-Bleu disposer de ce nouvel atout, et ce, malgré la concurrence directe de l’ex-Red Devil qui risque de lui faire baisser son temps de jeu. « C’est dur de gagner une place dans cette équipe mais c’est bien, pour le PSG c’est un joueur fantastique. Je joue déjà avec lui en équipe nationale, et je crois qu’il peut apporter beaucoup à cette équipe. » Attendu au tournant, Angel Di Maria, qui était présent à Lille avec ses partenaires, va désormais devoir s’acclimater à sa nouvelle équipe et à son vestiaire visiblement heureux de le voir débarquer. « Pour l’instant on est content et je pense que lui aussi doit être content d’être là. », a ajouté Aurier. Nul doute que tout Paris l’espère également, histoire de ne pas vivre la même mésaventure qu’a connu Manchester United.