Meilleur buteur de l’Olympique de Marseille depuis le début de la saison, avec 6 réalisations en Ligue 1, Dario Benedetto (29 ans) justifie pour l’heure pleinement l’investissement olympien consenti à l’été (14 M€ plus bonus). Le mariage est réussi, puisque le goleador lui aussi se sent comme un poisson dans l’eau du côté de l’Orange Vélodrome. « Je ressens pleinement la confiance que me donne André Villas-Boas », a confié l’intéressé au micro d’ESPN en Argentine avant de poursuivre.

« Je travaille toujours pour m’améliorer. Au début, ça a mal démarré. Puis au troisième match, ma bonne série a commencé et j’en profite. Je suis content de ce qui se passe pour moi. Je vis un rêve et j’en profite au maximum. J’avais besoin d’exaucer ce rêve de venir jouer en Europe. Sinon, je ne serais pas parti de Boca. Je vais avoir 30 ans l’année prochaine, c’était ma dernière occasion », a-t-il assuré, expliquant qu’il aimerait faire un jour son retour à Boca Juniors.

« Le rêve de jouer la Champions est intact »

Malgré des difficultés d’acclimatation au début, le buteur se sent comme chez lui dans la cité phocéenne, où il n’est pas franchement dépaysé. « Le jeu en France est totalement différent. Les défenseurs sont très grands, mais pas lents. J’ai eu beaucoup de mal pendant les trois premiers mois, mais ça y est, je suis adapté. Ce qui ressemble à l’Argentine, c’est la passion. J’ai été surpris par le public de Marseille. La passion avec laquelle il vit les matches ne me rappelle pas simplement Boca mais tout ce qu’on peut ressentir dans le football argentin en général », a-t-il indiqué.

Fier d’être entré, déjà, dans le cœur des supporters marseillais, l’international albiceleste (5 sélections), qui garde toujours un œil sur les listes de Lionel Scaloni sans trop y croire, a désormais un nouvel objectif à atteindre. « Le rêve de jouer la Champions League est intact. Il reste beaucoup de matches et nous avons six points d’avance sur le troisième, un bon petit matelas. L’important, ce n’est pas tant de gagner le championnat mais plutôt de se qualifier pour l’Europe et être bon dans les Coupes. Nous avons cette possibilité entre nos mains », a-t-il conclu. L’OM n’attend que ça !