Avec 5 réalisations pour ses 9 premiers matches en Ligue 1, Dario Benedetto (29 ans) n’a pas manqué ses débuts avec l’Olympique de Marseille. L’Argentin, présent en conférence de presse ce vendredi, s’est frotté les mains de ses premiers pas réussis. « C’est un football totalement différent, très intense, j’ai eu du mal à m’adapter, je sortais d’une blessure, je n’étais pas au top. Jouer 9 matches, ça m’a fait du bien, marquer des buts aussi, mais il y a toujours des choses à améliorer et je travaille pour ça », a-t-il apprécié.

Outre sa réussite bienvenue, le buteur international albiceleste (5 sélections) s’est exprimé sur ce qu’il a trouvé du côté de l’Orange Vélodrome, niveau footballistique. « Nous avons de grands joueurs, nous pouvons réaliser de grandes choses si nous sommes au complet. Il faut qu’on gagne maintenant, pour ne pas trop nous éloigner des premières places », a lâché l’ancien pensionnaire de Boca Juniors avant d’insister quelques instants plus tard.

« On a l’effectif pour lutter pour le haut du tableau »

« Si on s’engage tous à fond, derrière le même objectif, on peut arriver très haut. Il y a des joueurs de très bonne qualité, des joueurs rapides sur les côtés. On a l’effectif pour lutter pour le haut du tableau. On doit tous tirer dans le même sens », a-t-il lancé, « très à l’aise », « très tranquille », regrettant les absences pour blessures et suspensions ces dernières semaines. Le n° 9 s’est en tout cas dit prêt à endosser la responsabilité d’emmener le groupe marseillais vers cet objectif ambitieux.

« Je ne ressens aucune pression, je veux juste donner le maximum. Je suis heureux d’enchaîner les buts, j’espère que ça va continuer. C’est une chose à laquelle je suis habitué, je dois marquer à chaque match. Cette pression, je me la mets moi-même. Mais je préfère marquer et que l’équipe gagne, j’espère que ce sera comme ça au prochain match », a-t-il conclu. Strasbourg, adversaire de l’OM ce week-end, est prévenu.