L’Olympique de Marseille a buté sur le FC Metz (1-1) dans le cadre de la première rencontre de ce samedi en Ligue 1. Mais le championnat de France continuait avec le 18e multiplex de la saison. Pas moins de cinq rencontres étaient au programme d’une soirée marquée par quatre petits buts. Alors sur deux victoires consécutives face à Toulouse et Amiens, l’AS Monaco est resté muet face au SCO d’Angers qui fêtait ses 100 ans (0-0). Une grosse occasion manquée à noter de chaque côté. Bien servi dans la surface, l’homme fort de l’ASM, Islam Slimani a vu sa frappe être finalement trop écrasée, passant à côté des cages (14e). De l’autre côté, Sada Thioub a vu son tir dans la surface être dévié par Rachid Alioui passant au ras du poteau de Benjamin Lecomte. Au classement, Monaco freine sa remontée en étant neuxième (25 pts). Alors qu’ils étaient sur le podium au soir de la 15e journée, les Angevins restent en dehors du top 10 (25 pts).

Dans la difficulté lorsqu’il s’agit d’enchaîner les victoires ces derniers temps, l’OGC Nice de Patrick Vieira pouvait confirmer face au Stade Brestois. Auteurs d’une entame de match très convaincante à l’image d’un Wylan Cyprien qui a failli être décisif, les Aiglons auraient pu se faire surprendre les premiers. Suite à une faute de Dante dans la surface, l’arbitre a désigné le point de penalty. Mais le meilleur buteur de Ligue 2 la saison dernière, Gaëtan Charbonnier, a trouvé la barre (35e), ne soignant pas son manque de confiance devant le but. Une occasion de prendre l’avantage manquée par le SB29 qui peut remercier son gardien, Gautier Larsonneur, auteur d’une multitudes d’arrêts importants pendant l’ensemble de la rencontre. Difficile de croire que la rencontre se soit terminé sur un score vierge (0-0). Les locaux sont actuellement quatorzièmes (22 pts) tandis que les visiteurs sont treizièmes avec deux points de plus (24 pts).

Rien ne bouge dans le bas de tableau

Avec le match nul de Metz un peu plus tôt dans la journée, Amiens pouvait espérer s’éloigner de la zone rouge s’il s’imposait à domicile face au Dijon FCO. Seulement le début de la rencontre n’a pas aidé les hommes de Luka Elsner dans cet objectif. En effet, Dijon a profité d’un manque d’agressivité de la part de Bakaye Dibassy pour permettre à Jhonder Cádiz de lui passer devant et de lober Régis Gurtner (1-0, 19e). Mais il n’a pas fallu attendre bien longtemps avant de voir les locaux égaliser. La reprise de volée aux 6 mètres de Moussa Konaté a permis à son équipe de revenir au score (1-1, 28e). La rencontre la plus prolifique de ce samedi soir voit Amiens et Dijon, respectivement dix-septième et seizième, rester un point du barragiste messin (17 pts contre 16 pts).

Du côté des deux derniers au classement, rien ne s’arrange. A domicile, le Toulouse Football Club et le Nîmes Olympique se sont une nouvelle fois inclinés. Au Stadium, et après une perte de balle plus qu’évitable, Agustín Rogel a permis à Rémi Oudin d’être le premier buteur de cette soirée, lui qui n’avait plus qu’à tromper Baptiste Reynet du droit lors de son face-à-face (1-0, 9e). De son côté, au stade des Costières, Nîmes recevait le FC Nantes. Peu avant la demi-heure de jeu, les Crocos ont assisté à la prise de vitesse de Moses Simon sur son côté gauche et qui a servi Imran Louza qui avec sa grosse frappe a trouvé la lucarne (1-0, 28e). Kévin Denkey pensait égaliser pour son équipe, mais l’arbitre de la rencontre annulait le but suite à une faute discutable de l’attaquant sur Pallois afin de récupérer le ballon (65e). Les deux derniers au classement continuent de se partager le rôle de lanterne rouge (12 pts chacun). Leurs adversaire du soir, Reims et Nantes, réalisent une bonne opération en suivant le rythme du haut de table et finissent cinquième (27 pts) et quatrième (29 pts) au classement en attendant les rencontres de demain.

Les résultats du soir :

Amiens 1 - 1 Dijon : Konaté (28e) pour Amiens ; Cádiz (19e) pour Dijon

Angers 0 - 0 Monaco

Brest 0 - 0 Nice

Nîmes 0 - 1 Nantes : Louza (28e) pour Nantes

Toulouse 0 - 1 Reims : Oudin (9e) pour Reims