Après la défaite de l’OM contre Nantes (1-3) ce samedi après-midi, la 26e journée de Ligue 1 se poursuivait à 20h00 avec quatre rencontres au programme. Le Stade Pierre-Mauroy de Lille accueillait un match à enjeux extrêmes entre le LOSC (4e) et le Toulouse FC, bon dernier. En cas de victoire, les Dogues pouvaient retrouver le podium alors que les Toulousains, eux, avaient espoir de faire un bon résultat pour arrêter leur chute vertigineuse vers la Ligue 2. Un espoir qui n’aura duré que 2 minutes, moment choisi par les hommes de Christophe Galtier pour ouvrir le score. C’est Loïc Rémy qui faisait trembler les filets d’une puissante reprise de volée du pied gauche.

L’ancien joueur de Chelsea inscrivait même un deuxième but avant la mi-temps, bien servi par Domagoj Bradaric. Son premier doublé en Ligue 1 depuis septembre 2011, il jouait alors à l’OM. Renato Sanches se joignait à la fête à la 73e minute et marquait le troisième but de son équipe. Il profitait d’une grosse erreur du portier toulousain Mauro Goicoechea. Avec cette 14e défaite sur ses 15 derniers matches de championnat, le TFC se rapprochait un peu plus de la Ligue 2. L’AS Monaco (5e) se déplaçait, de son côté, au Stade Gaston-Gérard pour y affronter Dijon (18e). Pour l’ASM, l’objectif était simple : repartir de Bourgogne avec une quatrième victoire de suite en championnat. Mais cette mission s’enraillait à l’heure de jeu.

Toulouse continue sa descente aux enfers

Rentré en tout début de match après la blessure de Chouiar, le Bissalien Mama Baldé profitait d’une mésentente dans la défense monégasque pour inscrire son 6e but de la saison en Ligue 1. Un scénario cruel pour les joueurs de la Principauté puisque quelques secondes avant cela, Islam Slimani avait eu une énorme occasion. Les Rouge-et-Blanc finissaient par égaliser grâce à Guillermo Maripán à dix minutes du terme de la rencontre. Le score ne bougeait plus, malgré une dernière occasion dijonnaise en fin de rencontre (1-1). Ce point du match nul n’arrangeait pas les deux équipes dans leur quête respective pour l’Europe et le maintien. Après avoir accroché le PSG au terme d’un match complètement fou, l’Amiens SC (19e) voyageait en terres strasbourgeoises, plus exactement à la Meinau, où le Racing y est porté par ses supporters.

Rien n’était à signaler en première mi-temps et même jusqu’au coup de sifflet final (0-0). Les deux formations enchaînaient alors un deuxième match nul en championnat. Pour finir, le SCO d’Angers (14e) donnait rendez-vous au Montpellier Hérault (7e) au Stade Raymond-Kopa. Le match mettait un moment à se décanter. Il fallait attendre la 69e minute pour voir le premier but de la partie. Celui-ci, inscrit par les Noir-et-Blanc, intervenait grâce à Stéphane Bahoken, auteur d’une tête puissante. Un but qui permettait alors aux Angevins de stopper leur spirale de quatre défaites de suite en championnat (1-0). Ils prenaient six points d’avance sur le relégable, Nîmes.

Les résultats des matches de 20h :

- LOSC 3-0 Toulouse : Rémy (2e, 39e), Sanches (73e)

- Dijon 1-1 Monaco : Baldé (56e) ; Maripan (79e)

- Strasbourg 0-0 Amiens

- Angers 1-0 Montpellier : Bahoken (65e)