Une bonne première impression. L’OL a démarré fort la saison en s’imposant face à l’AS Monaco puis face à Angers lors des deux premières journées de Ligue 1. Rapidement, de nombreux observateurs et supporters voyaient déjà les Gones mettre la pression sur le Paris Saint-Germain. Mais un mois plus tard, l’équipe entraînée par Sylvinho traverse une zone de turbulences. Plus les matches passent, plus l’OL est inquiétant. Tant individuellement que collectivement, Lyon manque de beaucoup de choses. Et cette semaine a encore plus plongé les pensionnaires du Groupama Stadium dans le doute. Mardi, les Rhodaniens ont concédé le match nul 1-1 face au Zenit Saint-Pétersbourg, lors de la première journée de l’UEFA Champions League. Un résultat très mauvais puisque l’OL va se déplacer à Leipzig puis au Benfica.

Les Lyonnais déçus

Dimanche, les Lyonnais ont affronté le PSG à domicile. Cette fois-ci ; ils se sont inclinés sur le score de 1 à 0 sans rien avoir vraiment proposé dans le jeu. D’ailleurs, l’OL n’a cadré aucun tir. Après 6 journées de Ligue 1 Conforama, Lyon pointe donc à la 9e place de classement (8 points, 2 victoires, 2 nuls, 2 défaites). Les coéquipiers de Jason Denayer sont déjà à 7 points de Paris. Mais cela ne tracasse pas vraiment les Lyonnais comme Jeff Reine-Adelaïde. « Sept points après six journées (8 ndlr), je pense qu’il y a encore du temps. Aujourd’hui, c’est vrai qu’il y a un écart. Il faut s’inquiéter un peu, mais pas tant que ça car il n’y a eu que six journées ». Memphis, lui, veut se concentrer sur l’OL. « On ne regarde pas le PSG, on pense à nous. On pense à mercredi, on doit récupérer, on a beaucoup de jeunes, on doit les encadrer. On travaille dur pour avec des bons résultats, ce n’est pas le cas en ce moment, mais ça va venir si on reste soudé ».

Une réaction est attendue de la part de Gones, plutôt inquiétants, mais pas encore inquiets. Toutefois, ils sont plusieurs à avoir tiré la sonnette d’alarme après le revers face au PSG. C’était le cas de Reine-Adelaïde. « Aujourd’hui on va relever la tête. Ça ne fait que six journées. Le chemin est encore long. Il ne faut pas perdre espoir. C’est comme ça le foot, il y a des mauvaises passes auxquelles il faut faire face (...) Je ne vais pas dire que c’est inquiétant, mais il faut se réveiller lors des prochains matches ». Idem du côté de Memphis. « On est déçu et énervé parce qu’on n’a pas de résultats ces dernières semaines. On est encore en développement, n’oubliez pas qu’il y a beaucoup de jeunes, de nouveaux joueurs. Il est encore tôt dans la saison. On va faire tout ce qui est en notre pouvoir pour obtenir des résultats ».

Une réaction est attendue

C’était aussi le message envoyé par Anthony Lopes. « Il faut gagner mercredi. Bien sûr que quand on est l’Olympique Lyonnais, qu’on fasse 4 matches (de L1) sans gagner, ce n’est pas normal du tout. Il faut se servir de ce genre de rencontres, grandir, avancer et gagner mercredi ». Et les Lyonnais ont les armes pour réagir à écouter JRA. « On a une équipe de qualité. Il faut réussir à mettre en place le jeu qu’on veut. Ça prend beaucoup de temps. C’est compliqué aujourd’hui. On a des hommes de caractère, des joueurs qui ont beaucoup de talent, des internationaux. On va tout faire pour relever la tête ». Memphis Depay croit aussi en une rébellion. « On doit se battre sur le terrain, rester solidaire, travailler l’un pour l’autre. En faisant ça, les résultats viendront. On savait que ce serait difficile ce soir. On doit garder la tête haute et garder un bon esprit dans cette équipe ».

Léo Dubois pense que l’OL doit apprendre de ses erreurs pour enfin renouer avec la victoire. « Il faut effacer les mauvaises choses et garder les bonnes pour rebondir. Nous devons rester dans le positif, même si ce n’est pas facile dans ces moments-là. On veut retrouver le goût de la victoire ». Les troupes de Sylvinho n’auront pas trop le temps de ressasser et vont vite se remettre au travail puisqu’elles vont se déplacer à Brest (mercredi) avant de recevoir le FC Nantes (samedi). Et Jeff Reine-Adelaïde a déjà prévenu les prochains adversaires des Gones. « On joue tous les matches pour gagner. On va faire le déplacement à Brest et recevoir Nantes après pour les battre. On va bien se focaliser sur Brest. On va revoir ce qu’il faut améliorer ». Beaucoup de choses, vu le contenu des matches de l’OL. Mais Sylvinho a un groupe avec de la qualité capable de vite relever la tête.