Absent contre l’Olympique de Marseille, Memphis Depay soignait une blessure à la cuisse. Il est quand même parti rejoindre sa sélection nationale pour cette dernière trêve de l’année 2019. Les Pays-Bas n’ont pas vu jouer leur meilleur élément offensif contre l’Irlande du Nord, mais ils l’ont bien utilisé contre l’Estonie, une rencontre qui comptait pour du beurre. Pourtant, l’ancien de Manchester United est sorti à la pause, à cause d’une rechute, ce qui a eu le don d’énerver son entraîneur, Rudi Garcia.

« C’est un manque de respect pour l’institution OL, on ne peut pas l’utiliser et on ne sait pas quand il va pouvoir revenir. C’est un joueur qui est important et qui n’a pas joué un match important (contre l’Estonie, ndlr), comment je ne pourrais pas être irrité. Le staff des Pays-Bas a préparé Memphis pour l’Irlande du Nord et on a fait en sorte qu’il ne joue pas . Il s’est fait mal au bout de trente minutes lors du deuxième match », a commencé par expliquer l’entraîneur de l’OL passablement énervé.

« C’est l’OL qui le paye »

Celui qui a été choisi pour être capitaine va donc manquer la prochaine rencontre face à Nice ce week-end et peut-être celle contre le Zenit Saint-Pétersbourg en Ligue des Champions la semaine suivante. Garcia s’est même entretenu avec Memphis Depay, de son propre aveu : « j’ai eu une explication avec Memphis, c’est un compétiteur et il veut aider ses équipes, par contre quand je suis arrivé à Lyon, lui et Léo Dubois voulaient jouer contre Dijon et je leur ai interdit de jouer. À la mi-temps contre Benfica il voulait continuer, Memphis ».

Rudi Garcia en veut beaucoup aux Pays-Bas. Il estime ne pas avoir été respecté, d’autant que le match de l’Estonie n’avait rien d’utile pour l’équipe de Frenkie de Jong. « Je pense que pour les Pays-Bas, il était aussi simple de faire comme moi, de ne prendre aucun risque, c’est l’OL qui le paye et on est aussi important. Ronald Koeman ? Je l’avais eu avant pour qu’il ne joue pas l’Irlande, depuis il connait mon sentiment », a lâché froidement Garcia. Des déclarations qui s’inscrivent dans un contexte tendu pour plusieurs raisons. La première est que l’OL va jouer 9 matches en un mois, mais aussi parce que Koeman, le sélectionneur des Oranjes, avait évoqué un transfert de Memphis Depay en manquant un peu de respect à l’OL. Ambiance.