En clôture de la 24ème journée de Ligue 1, le Paris Saint-Germain accueillait l’Olympique Lyonnais au Parc des Princes. Après son succès étriqué face à Nantes en début de semaine (2-1), le PSG voulait marquer les esprits devant son public. Côté lyonnais, on espérait ramener quelque chose de ce déplacement périlleux après la contre performance face à Amiens (0-0) mercredi. Pour cette affiche, Thomas Tuchel alignait un 4-4-2 avec le duo Mbappé, Icardi en attaque. De son côté, Rudo Garcia optait pour un 4-2-3-1 avec la titularisation de Rayan Cherki. La première opportunité du match était à mettre à l’actif de l’OL.

Touché sur la gauche, Terrier repiquait vers la surface et enroulait bien son ballon qui passait juste à côté (5e). Il fallait attendre la 13e pour entrevoir une réaction parisienne. Di Maria se faufilait au milieu du terrain et lançait Mbappé qui voyait son plat du pied repoussé par Lopes. Neuf minutes plus tard, le PSG ouvrait le score. Bien décalé par Gueye côté droit, Di Maria entrait dans la surface fixait Marçal avant de décocher une frappe imparable pour Lopes (1-0, 22e). El Fideo inscrivait son huitième but de la saison en Ligue 1. Galvanisés par leur ouverture du score, les joueurs parisiens se montraient une nouvelle fois dangereux avec Draxler qui décalait Di Maria. La frappe de l’international argentin passait juste au dessus (29e). Juste avant la pause, le champion de France réalisait le break. Icardi s’arrachait au milieu et trouvait Meunier sur la droite. Le défenseur belge centrait pour Mbappé qui piquait son ballon pour tromper Lopes (2-0, 38e).

Edinson Cavani libère le PSG

Au retour des vestiaires, le PSG creusait l’écart. Sur la gauche, Mbappé accélérait et trouvait Draxler. Le milieu allemand voyait son centre repoussé par Thiago Mendes. Le ballon revenait au joueur parisien dont le centre était catapulté dans les filets par Marçal (3-0, 47e). Mais l’OL ne rendait pas les armes pour autant. Dembélé combinait avec Cherki qui lançait Terrier. Le joueur lyonnais trompait Navas pas exempt de tout reproche sur le coup (3-1, 52e). Les hommes de Rudi Garcia semaient le trouble dans les rangs parisiens. Terrier lançait Toko Ekambi sur la droite qui servait sur un plateau Dembélé qui marquait dans le but vide (3-2, 59e). En proie au doute, le PSG subissait les événements.

Sur la droite, Aouar centrait au point de penalty pour Dembélé dont la frappe passait à côté (63e). Six minutes plus tard, le Paris SG remontrait le bout de son nez. Sarabia lançait Mbappé dans la surface dont l’intérieur du pied touchait la transversale (69e). Fraîchement entré en jeu, Edinson Cavani allait décanter la situation pour les siens. Touché côté gauche, Mbappé décalait sur la droite Di Maria qui servait Cavani dans la surface. El Matador de l’intérieur du pied trompait Lopes (4-2, 80e). Le buteur uruguayen inscrivait son centre quatre vingt dix neuvième but sous le maillot parisien. En fin de match, le PSG aurait pu bénéficier d’un penalty suite à une faute de Rafael sur Sarabia dans la surface, mais monsieur Turpin ne bronchait pas (89e). Grâce à leur vingtième succès de la saison, le PSG comptabilisait douze points d’avance sur l’OM au classement.

Retrouvez le film du match sur notre live commenté.

L’homme du match : Di Maria (7) : El Fideo s’est beaucoup recentré pour se trouver au cœur du jeu. Sa belle séquence ponctuée d’une passe pour Mbappé aurait pu être décisive (13e). Décalé sur la droite par Gueye, il fait parler sa technique et sa précision sur son ouverture du score (1-0, 22e). Dans tous les bons coups offensivement, il a été souvent sollicité par ses partenaires et a causé bien des soucis à Lyon dans le premier acte. Bien décalé par Draxler, sa frappe passe juste au dessus (29e). L’international argentin a disparu de la circulation jusqu’à la 80e où son caviar permet à Cavani d’inscrire le quatrième but parisien. Remplacé à la 85e par Paredes

PSG

- Navas (4) : le portier costaricien n’avait pas eu d’intervention à effectuer avant le but marqué par Terrier. L’ancien gardien du Real Madrid n’est pas exempt de tout reproche dans son intervention sur ce coup (3-1, 52e). Il ne peut rien faire sur le but marqué par Dembélé (3-2, 59e).

- Meunier (6) : le Diable Rouge a réalisé une bonne entame en gagnant plusieurs duels. Solide dans son couloir, il a pu s’octroyer quelques montées dans le premier acte. Passeur décisif sur le deuxième but parisien inscrit par Mbappé (2-0, 38e). Très impliqué ce soir, il a effectué un match courageux.

- Kehrer (4,5) : pour sa deuxième titularisation de la semaine, le défenseur allemand est bien entré dans son match. En témoigne sa belle intervention face à Aouar qui partait seul au but (8e). Très solide dans les duels, l’international allemand a réalisé un excellent premier acte. Comme ses partenaires en défense, ses interventions furent plus hésitantes après les buts lyonnais.

- Kimpembe (4,5) : encore capitaine ce soir, le défenseur central parisien s’est montré sérieux et impliqué. Leader de sa défense, il a su se faire respecter dans les duels, et s’est montré précis dans ses relances. Le champion du monde a évité le pire sur un tacle sur Dembélé, où il n’a reçu qu’un carton jaune (45+2). L’international français détourne malgré lui la passe de Cherki qui amène le but de Terrier (3-1, 52e). Pris de vitesse sur l’accélération de Toko Ekambi qui amène le but de Dembélé (3-2, 59e). Beaucoup moins serein dans ses interventions dans la dernière demi-heure.

- Kurzawa (4) : le latéral gauche parisien a réalisé un bon début de match. Très concentré défensivement, il a gagné plusieurs duels notamment sur Cherki. L’ancien Monégasque annihile une occasion lyonnaise ce qui provoquera dans la foulée l’ouverture du score parisienne (1-0, 22e). Le défenseur abandonne son couloir sur l’action qui amène le but de Dembélé (3-2, 59e). Largué sur le centre d’Aouar qui amène la frappe de Dembélé (63e). Il a repris le dessus en fin de match.

- Verratti (6) : le milieu italien a souffert dans l’entrejeu, et a été gêné dans ses transmissions par les joueurs lyonnais. Le petit hibou a d’ailleurs concédé quelques pertes de balle. Beaucoup plus inspiré après l’ouverture du score parisienne. Très à l’aise dans le jeu long mais aussi dans les petits périmètres. Généreux dans l’effort, il a gratté quelques ballons dans l’entrejeu.

- Gueye (6) : le milieu sénégalais s’est distingué par sa faculté à récupérer des ballons dans l’entrejeu. L’ancien joueur d’Everton après une belle chevauchée décale bien Di Maria sur le premier but parisien (1-0, 22e). Son volume de jeu lui permet de soulager ses partenaires. Très précis dans ses transmissions ce soir, que cela soit dans le jeu court ou long. Un bon match réalisé par l’international sénégalais ce soir.

- Di Maria (7) : voir ci-dessus.

- Draxler (5) : titularisé ce soir à la place de Sarabia, le milieu allemand s’est souvent positionné au coeur du jeu. L’intéressé a souvent combiné dans des petits périmètres. Son service pour Di Maria aurait pu être décisif (29e). Bien servi par Mbappé, son centre provoque le but contre son camp de Marçal au retour des vestiaires (3-0, 47e). Il perd le ballon qui amène le deuxième but lyonnais (3-2, 59e). Remplacé à la 65e par Sarabia qui aurait pu être décisif avec un caviar pour Mbappé (69e). Très actif, le joueur espagnol a proposé beaucoup de solutions à ses partenaires. Une belle entrée pour l’intéressé. Aurait pu bénéficier d’un penalty suite à une faute de Rafael dans la surface (89e).

- Mbappé (6) : le génie français s’est positionné couloir gauche en début de match. Bien servi par Di Maria il voit sa frappe enroulée repoussée par Lopes (13e). L’international français bien servi par Meunier fait le geste parfait avec un piqué pour tromper Lopes (2-0, 38e). Le génie français est impliqué sur le troisième but en décalant bien Draxler sur la gauche (3-0, 47e). L’ancien Monégasque bien lancé par Sarabia, voyait son enroulé toucher la transversale (69e). Le champion du monde est impliqué sur le quatrième but parisien, en décalant parfaitement Di Maria (4-2, 80e).

- Icardi (4) : plus actif qu’à l’accoutumée, l’attaquant argentin très mobile ce soir a connu des fortunes diverses dans ses initiatives. Il s’arrache bien pour trouver Meunier sur le but marqué par Mbappé (2-0, 38e). Le buteur argentin a disparu des radars dans le second acte. Remplacé à la 76e par Cavani qui bien servi par Di Maria dans la surface, a marqué le quatrième but parisien (4-2, 80e).

Olympique Lyonnais

- Lopes (4,5) : quelques bonnes interventions de sa part notamment sur une frappe de Sarabia en fin de match mais le Portugais a tout de même été chercher le ballon quatre fois dans ses filets. Lopes commettait une erreur de placement sur la première réalisation parisienne (22e). Il était ensuite trop court sur le but de Mbappé (38e) et était dribblé par Draxler sur le 3e but. Un match à oublier !

- Marçal (3) : de retour sur le côté gauche de la défense après avoir purgé sa suspension d’un match, le Brésilien devait bloquer Angel Di Maria. Et il a vécu un calvaire. Malheureusement pour lui, son but contre son camp (47e) allait faire le buzz. Dans l’ensemble, l’ancien Guingampais était débordé par Di Maria à plusieurs reprises, notamment sur le premier but. Remplacé par Kenny Tete (55e). Il était à l’origine du 2e but lyonnais en effectuant un très bon tacle.

- Denayer (5) : le Belge a été plutôt bon ce soir dans la défense lyonnaise, avec des bonnes interventions. Néanmoins, il était malheureux sur le 2e but malgré un bon tacle dans les pieds d’Icardi sur l’action. De plus, il effectuait les mauvais choix sur les deux derniers buts parisiens, en allant directement dans les cages pour tenter de stopper le ballon.

- Marcelo (4,5) : le Brésilien s’est montré un peu en dessous de Denayer. Il ne tremblait pas face à Mbappé et taclait proprement ce dernier peu après la demi-heure de jeu, mais était trop court sur le but du champion du monde. Ce dernier le trompait une fois de plus à la 70e minute mais l’action ne donnait rien, heureusement pour lui. Des coups également évitables, à l’image de celui sur Mbappé en fin de match qui lui a coûté un carton jaune.

- Rafael (4) : le jeu était plus porté sur le côté gauche, mais le Brésilien devait contenir Kylian Mbappé. Une mission difficile, il laissait partir le Français dans son dos sur l’action du 2e but. Après l’entrée de Tete, il basculait sur le côté gauche de la défense mais avait toujours des difficultés face à la vivacité parisienne. Il laissait trop d’espace dans son dos avant que Cavani ne marque, et aurait pu être pénalisé après un contact dans la surface avec Sarabia.

- Tousart (5) : le futur joueur du Hertha Berlin effectuait un bon pressing à l’instar de ses compères dans l’entrejeu et mettait en difficulté les Parisiens qui n’arrivaient pas à se relancer. Cela n’a malheureusement pas duré longtemps. Il s’est ensuite fait discret mais était proche d’inscrire le 3e but lyonnais à la 80e minute sur corner.

- Mendes (5) : l’ex-joueur du LOSC a montré plein d’envie dès le début du match et récupérait des ballons au milieu de terrain (2e, 8e). Cependant, face à la montée en puissance du milieu de terrain parisien, il s’effaçait petit à petit. Il était coupable sur le 3e but parisien en redonnant le ballon à Draxler. Pas son meilleur match sous le maillot lyonnais.

- Terrier (6) : un bon match de sa part. Il tentait la première frappe du match à la 5e minute. Son enroulé du pied droit frôlait le poteau gauche de Keylor Navas. Plusieurs retours défensifs sont à mettre à son actif. Martin Terrier sonnait la révolte à la 52e minute en glissant le ballon sous le bras de Keylor Navas et marquant ainsi son 1er but de la saison en Ligue 1. Remplacé par Bertrand Traoré (77e), qui n’a pas eu le temps de se distinguer.

- Aouar (5,5) : auteur d’un très bon match à Nice la semaine passée, Houssem Aouar a vécu une soirée difficile au Parc des Princes. Pas de coup d’éclat cette fois-ci. Il tirait mal un coup-franc bien placé avant la mi-temps mais aurait pu glisser une passe décisive à Dembélé à la 62e minute. Cependant, l’attaquant tirait à côté du but.

- Cherki (5) : le joueur de 16 ans connaissait ce soir sa première titularisation en Ligue 1. Il tentait de faire les différences mais commettait trop d’imprécisions et perdait le ballon à plusieurs reprises. Point positif ce soir, il faisait la passe décisive pour Terrier (52e). Remplacé par Karl Toko Ekambi (56e). Une entrée fracassante ! Lancé en profondeur à la 59e minute, il servait Dembélé qui marquait. Il était encore très tranchant quelques minutes plus tard et apportait le danger sur le côté droit.

- Dembélé (6) : l’attaquant lyonnais a vécu une première période compliquée avec peu de ballons touchés. Il avait plus de situations dans le 2e acte et était impliqué sur le premier but de son équipe (52e) avant de tromper Keylor Navas sept minutes plus tard. Dembélé pensait même égaliser peu après l’heure de jeu, mais son enroulé fuyait de peu le cadre.