« Je pense que j’ai découvert beaucoup de choses ici et je sens que c’est le moment d’avoir plus de responsabilités. J’espère que ce sera peut-être ici au Paris Saint-Germain, ce sera peut-être ailleurs avec un autre projet. En tout cas je voudrais vous dire merci. » Ces mots signés Kylian Mbappé ont mis le feu à la soirée des trophées UNFP. Mais aussi au Paris Saint-Germain, ainsi qu’en Espagne. En effet, si le club de la capitale a rapidement réagi, les médias ibères ont repris espoir quant à un possible transfert du natif de Bondy au Real Madrid.

Ce vendredi, à l’occasion de sa dernière conférence de presse de la saison, Thomas Tuchel n’a donc pas échappé aux questions sur la sortie médiatique de son numéro 7. « Je suis un peu partagé. Il a de grands objectifs, il a beaucoup de confiance. Il a décidé de faire ce discours. Il a des idées, il est très intelligent. Tout est clair. Mais d’un autre côté, il est invité à prendre ses responsabilités. Tout le monde est invité à prendre ses responsabilités. Etre à l’heure, manger de manière professionnelle, jouer, s’entraîner professionnellement. On n’a pas besoin de faire un discours là-dessus. C’est un gars spécial, il veut marquer, avoir tous les trophées possibles. Les gars comme ça sont spéciaux. On doit accepter. Je ne suis pas en colère. Prendre des responsabilité n’est pas un problème ».

Mbappé invité à prendre ses responsabilités

Invité à prendre ses responsabilités plutôt que de les réclamer, Mbappé a également reçu un message concernant la concurrence d’Edinson Cavani. En clair, l’ancien Monégasque aimerait être l’avant-centre indiscutable de son équipe. Un changement de statut qui impliquerait forcément une mise en retrait du Matador, meilleur buteur de l’histoire du Paris Saint-Germain. Et si ses 32 buts inscrits cette saison (avant le match de Reims) plaident en sa faveur, Mbappé n’aura pas de passe-droit. Tuchel a été très clair à ce sujet.

« Je ne peux pas perdre la tête avec ce discours. Kylian sait ce que jeux veux et ce que je pense de lui et des choses qu’il peut améliorer. Il peut jouer à plusieurs postes. Il a joué avec et sans Edi. Nous avons une relation fiable, pleine de confiance. Je ne fais mes choix qu’une semaine avant le match, pas en début de saison. Vous devez être professionnel, et démontrer que vous êtes le meilleur. Ce n’est pas une décision qu’on prend pendant une conférence de presse. Si on veut s’améliorer, on doit être une équipe bonne à tous les niveaux. Tout le monde doit se battre pour son poste et être titulaire. C’est le sport. » C’est dit !

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10