S’ils l’emportent contre l’AS Saint-Étienne dimanche (38e et dernière journée), les Girondins de Bordeaux décrocheront leur billet pour l’Europa League. Un billet européen presque inattendu vu le début de saison compliqué des hommes de Francis Gillot. Et pour ne plus vivre de tels moments, le club au scapulaire a décidé de mener un mercato estival des plus ambitieux à en croire Sud Ouest. En défense d’abord, Adama Coulibaly (Auxerre), Franck Béria (Lille) et Bruno Ecuele-Manga (Lorient) sont sur la short-list du staff girondin.

Au milieu, Florent Balmont (Lille), Romain Hamouma (Caen), Alain Traoré (Auxerre) et Odaïr Fortes (Reims) figurent également parmi les cibles aquitaines. Enfin, devant, le nom de Modibo Maïga (Sochaux) revient avec insistance. Jean-Louis Triaud s’est également renseigné auprès de Marouane Chamakh (Arsenal) au sujet de sa disponibilité, mais son salaire (280 000 euros par mois) est un obstacle de taille à un retour de l’international marocain en Gironde.

Et si les pensionnaires de Chaban-Delmas ratissent large, c’est que le doute plane sur de nombreux de leurs éléments. Jussiê, Mathieu Chalmé, Fahid Ben Khalfallah, David Bellion, Florian Marange, Abdou Traoré, Henrique, Michael Ciani, voire même Yoann Gouffran, Jaroslav Plasil et Benoît Trémoulinas seraient en effet susceptibles de s’envoler vers d’autres cieux lors du mercato estival. Qu’on se le dise, le mercato estival sera chaud à Bordeaux !