Vainqueur du Stade Rennais vendredi soir en ouverture de la 20e journée de Ligue 1 (1-0 au Roazhon Park), l’Olympique de Marseille a réalisé un gros coup. Le club phocéen a ainsi conforté sa deuxième place du championnat de France. Les Phocéens sont en forme mais ces derniers ne sont pas à l’abri d’une blessure ou autre. Cependant, il ne devrait pas y avoir beaucoup de mouvements dans ce mercato côté olympien, comme l’avait expliqué une nouvelle fois André Villas-Boas : « on ira sur le marché que si on vend et je n’ai pas intérêt à vendre. On ne sait pas combien d’argent serait disponible pour un nouvel investissement. Le plus facile pour nous, c’est de rester comme ça. »

Mais depuis de nombreux mois, l’Olympique de Marseille a besoin d’un latéral gauche, Jordan Amavi étant le seul joueur de métier à ce poste. Depuis le début de saison, le technicien portugais utilise parfois Hiroki Sakai, habituellement à droite, dans l’autre couloir mais c’est tout. Et face à Trélissac en Coupe de France (1-1, 4 t.a.b à 2), AVB avait dû faire rentrer Saîf-Eddine Khaoui à ce poste suite à l’expulsion du Japonais (Amavi n’était pas dans le groupe, ndlr). Du coup, en coulisses, le club phocéen étudie quand même quelques pistes pour ne pas être limité en deuxième partie de saison.

Arthur Masuaku nouvelle cible de l’OM

Comme nous vous l’annoncions, Prosper Mendy est l’une de ses pistes, puisque la cellule de recrutement du club le suit depuis 6 mois. Mais il y en a d’autres. Selon nos informations, le latéral gauche Arthur Masuaku a été proposé à l’Olympique de Marseille. L’international congolais (7 sélections), qui évolue à West Ham (Angleterre) depuis 2016, est devenu la priorité des dirigeants olympiens et ces derniers travaillent actuellement dessus. Mais la tâche s’annonce compliquée. Les Hammers demandent trop d’argent et le salaire imposant de l’ancien Valenciennois, auteur de seulement onze apparitions toutes compétitions confondues cette saison, est aussi un frein.

En cas d’échec dans ce dossier, l’Olympique de Marseille a donc Prosper Mendy dans le viseur, qui est la solution de repli. Le joueur de Strømsgodset IF, en Norvège, est, toujours selon nos informations, plutôt motivé à l’idée de rejoindre le club phocéen et est plutôt confiant. Mais sa formation est gourmande et tente de faire monter les enchères après avoir demandé environ 500 000 euros. Enfin, l’international espoirs algérien Naoufel Khacef (NA Hussein Dey) qui devait signer à Rennes lors du dernier mercato aurait également été suggéré à la direction sportive du club. Le mercato ayant ouvert ses portes le 1er janvier, l’OM a donc encore du temps pour recruter. Reste désormais à savoir si les dirigeants phocéens vont enfin pouvoir amener de la concurrence à Jordan Amavi.