Feuilleton Allan (28 ans) au PSG, acte deux. Quelques mois après avoir tenté d’arracher le milieu brésilien à Naples, le club parisien n’a semble-t-il pas jeté l’éponge dans ce dossier. Selon nos informations, les discussions ont repris entre le directeur sportif du Paris Saint-Germain Leonardo et l’agent du joueur Juan Manuel Gemmelli. De nouveaux échanges entre les différentes parties ont encore eu lieu cette semaine. Une volonté affichée de l’entourage d’Allan de relancer les hostilités pour un joueur clairement apprécié par Leonardo, Thiago Silva ou encore Marquinhos. Ce qui confirme les derniers échos en provenance d’Italie annonçant un retour de flamme du club de la capitale.

L’hiver dernier, la formation italienne ne souhaitait pas négocier en dessous de 90 millions d’euros. La possibilité de perdre un élément important du onze façonné par Carlo Ancelotti avait alors incité la direction italienne à protéger ses arrières. Quelques mois plus tard, la position du président italien a évolué. Embarqué dans la mutinerie des joueurs du Napoli suite à la décision des dirigeants du club d’envoyer les joueurs de Carlo Ancelotti en mise au vert prolongée, le Brésilien a été l’un des premiers opposants. Résultat : Aurelio De Laurentiis a donné l’ordre d’effectuer une retenue sur salaire à hauteur de 50% pour son joueur et de le placer sur le marché du prochain mercato hivernal.

Leonardo aimerait récupérer Allan sous forme de prêt avec option d’achat

Énorme au Parc des Princes la saison passée lors de la venue de Naples (2-2) en phase de poule de la Ligue des champions, Allan n’avait pourtant pas déclenché un enthousiasme éclatant chez Thomas Tuchel. Aujourd’hui, la position de l’entraîneur du PSG a quelque peu changé. À tel point qu’il est désormais ouvert à sa venue. Le club de la capitale est à la recherche d’un milieu capable de lui apporter un plus lors du mercato hivernal à venir, et pousse pour trouver le joueur idoine. Selon nos informations, Leonardo souhaite un prêt avec option d’achat obligatoire pour Allan. Si tel est le cas, le PSG paierait donc une indemnité au Napoli en 2020. Une opération et une opportunité similaire à celle du prêt avec option d’achat négocié l’été dernier avec l’Inter Milan pour Mauro Icardi, qui était comme Allan dans une situation intenable en club. Reste désormais à connaître la position du président de Laurentiis au sujet de son frondeur, sachant que le directeur sportif du PSG risque d’être en position de force si jamais la situation du milieu brésilien continue à se détériorer du côté du Napoli dans les prochaines semaines.

Véritable pilier de son équipe en première partie de saison dernière, Allan a depuis du mal à digérer son transfert avorté dans la capitale française. Sous contrat jusqu’en 2023, il n’a joué que 9 matches de championnat cette saison et délivré une passe décisive. Avisé du nouvel intérêt parisien à son égard, le milieu de 28 ans, qui s’était mis d’accord avec les dirigeants parisiens l’hiver dernier, est toujours enthousiaste à l’idée de rejoindre le champion de France en titre. Selon nos informations c’est bien l’agent du joueur qui a sollicité le PSG. Un détail qui aura son importance pour la suite du dossier. Après de multiples tentatives l’an dernier, le PSG parviendra-t-il à faire plier le Napoli pour Allan ? D’autant qu’il convient de rappeler que le nouveau règlement de l’UEFA l’autoriserait à jouer la phase finale de la Ligue des Champions avec le PSG. Affaire à suivre...