Il y a quelques semaines, Jean-Michel Aulas, le président de l’Olympique Lyonnais, annonçait un mercato saupoudré de grands noms. « J’ai fait un peu machine arrière. Je me suis ainsi rendu compte que la perception des journalistes et des supporters était supérieure à ce que je voulais exprimer. En fait, je voulais dire qu’on ne recruterait que des joueurs aux qualités supérieures à ceux qu’on a déjà en magasin », a-t-il ensuite précisé, pour éviter que ses supporters rêvent à des joueurs inatteignables financièrement. Mais oui, l’OL veut se renforcer efficacement et notamment en défense centrale.

Hier, la piste Leander Dendoncker était évoquée, tandis que celle menant à Lucas Verissimo (Santos) semble être finalement abandonnée. Jason Denayer ou encore Mamadou Sakho sont d’autres noms relayés par la presse ces derniers jours, mais le journal L’Équipe dévoile aujourd’hui le nom de la cible prioritaire, au regard de la somme que l’OL est prêt à investir. Il s’agit d’Abdou Diallo, l’ancien Monégasque parti à Mayence l’été dernier pour la modique somme de 5 M€.

Il va falloir doubler le Borussia Dortmund

Le club rhodanien va lâcher dans les prochains jours une offre légèrement supérieure à 20 M€ pour convaincre Mayence de lâcher son défenseur central, sous contrat jusqu’en 2022. Un très beau montant qui correspond à plusieurs données : la durée du contrat bien sûr, les belles performances de l’international Espoir (7 apparitions dans l’équipe type de la semaine en Bundesliga) et une concurrence accrue. Arsenal, Naples et le Borussia Dortmund sont en effet sur les traces du joueur.

Nous vous avions révélé il y a quelques semaines l’intérêt concret du BVB pour le joueur. Un intérêt né avant même la nomination officielle de Lucien Favre. L’entraîneur suisse est un fervent admirateur de Diallo et de sa maturité impressionnante pour son âge (22 ans). Dès lors, l’OL doit se montrer convaincant dans ses arguments. Il aurait ainsi promis au joueur une place de titulaire en axial gauche aux côtés de Marcelo la saison prochaine. Mais le BVB a également des atouts à faire valoir. Une rude bataille s’annonce !