L’Olympique Lyonnais ne s’en cache pas. Les Gones veulent recruter cet hiver, et ont défini un axe prioritaire. Avec le départ de Rachid Ghezzal pour la Coupe d’Afrique des Nations, le club septuple champion de France se verrait bien mettre le grappin sur un joueur à vocation offensive. Mieux, Bruno Genesio attend un élément capable d’évoluer à la fois sur les ailes mais aussi de dépanner en pointe, ceci dans le but d’offrir une alternative à un Alexandre Lacazette surexploité depuis le coup d’envoi du présent exercice.

Seulement, si l’écurie de la capitale des Gaules veut dénicher la perle rare, elle doit faire avec deux contraintes, et non des moindres : « Il faut que le profil soit suffisamment pertinent pour que d’une part, il ne fasse pas la CAN, (...) et, deuxièmement, qu’il n’ait pas fait l’Europa League pour qu’il puisse jouer avec nous cette compétition », affirmait Jean-Michel Aulas juste avant la trêve hivernale, identifiant ainsi les deux données majeures à prendre en considération au moment de négocier l’arrivée d’un joueur. Et le responsable de la cellule de recrutement, Florian Maurice, a peut-être trouvé de quoi satisfaire les exigences de son président.

L’OL pense à Djordjevic et Vela

En effet, Filip Djordjevic plaît toujours à l’OL. L’attaquant serbe, passé par le FC Nantes, évolue depuis deux saisons et demi maintenant à la Lazio Rome. Et si son bilan statistique n’est au final pas fameux de l’autre côté des Alpes (11 buts en 61 matches de Serie A), la direction laziale affiche malgré tout des prétentions élevées dans ce dossier et réclame pas moins de 15 M€ pour céder l’ancien Canari. De quoi refroidir les ardeurs rhodaniennes ? Pas franchement, puisque Sky Italia dévoile que l’OL ne lâche pas le morceau et approfondit même les contacts avec le quatrième de Serie A, ceci justement dans le but de diminuer le prix de la transaction. Pas une mince affaire.

Mais le joueur de 29 ans n’est pas le seul à être ciblé par les Gones, qui ont également des vues sur Carlos Vela comme le rapporte L’Équipe. Comme Djordjevic, le Mexicain n’est ni engagé par la CAN ni impacté par la Ligue Europa. Du haut de ses 27 ans, l’ancien Gunner d’Arsenal a même un avantage sur le Serbe, puisqu’il peut lui évoluer sur les ailes et pas seulement en pointe. Avec 4 buts en 17 matches de Liga cette saison, celui dont le bail expire en 2018 à la Real Sociedad a vécu une dernière année compliquée à San Sebastian, et pourrait donc se laisser tenter par un nouveau défi. L’OL ne serait pas contre un prêt. Pas sûr que le club basque partage cet avis.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10