Samedi soir, après le succès de son Olympique Lyonnais en terre girondine (2-1), le président des Gones, Jean-Michel Aulas, s’était arrêté devant les médias pour faire le point sur l’actualité rhodanienne. Et quand le mot mercato a été prononcé, JMA s’est principalement attaché à rappeler que Moussa Dembélé et Lucas Tousart ne quitteront pas le Groupama Stadium en janvier, malgré les sollicitations anglaises et allemandes.

En revanche, pour ce qui est des arrivées, notamment en attaque, le patron des Gones n’a rien voulu dire, préférant même taquiner les journalistes en leur faisant comprendre qu’ils n’avaient toujours pas dévoilé l’identité des cibles réelles de l’OL pour ce marché hivernal. Info ou intox ? Pour rappel, la formation entraînée par Rudi Garcia s’est mise en quête d’un renfort offensif. Et depuis plusieurs jours, les noms se succèdent. Les dirigeants lyonnais ont ainsi approché Villarreal pour les dossiers Karl Toko Ekambi et Samuel Chukwueze. Sans succès.

Encore une piste à 20 M€

Ensuite, les noms de Krzysztof Piatek (AC Milan), Hee-chan Hwang (RB Salzbourg) et d’Eldor Shomurodov (Rostov) ont également été évoqués. Mais là encore, rien ne semble avoir avancé. Aujourd’hui, L’Équipe nous apprend qu’un nouveau larron s’est ajouté à cette liste de renforts potentiels : le jeune Canadien de La Gantoise, Jonathan David (19 ans). Pour rappel, nous vous avions dressé le portrait de ce talent en devenir en septembre dernier, après une première compétition majeure avec sa sélection nationale.

Quatrième meilleur buteur (9 réalisations) et troisième meilleur passeur (6 offrandes) du championnat belge, David réalise une belle saison 2019/2020, après avoir déjà séduit l’an dernier (12 buts et 3 assists en 33 rencontres de Jupiler League). Sur le papier, la piste David est intéressante. Mais encore une fois, l’OL risque de se casser les dents. Tout d’abord parce qu’un chèque de 20 M€ est demandé pour cet attaquant sous contrat jusqu’en 2023. Enfin, parce que deux concurrents de choix (l’Ajax Amsterdam et le FC Porto) suivent ce dossier avec attention.