C’est le mercato de tous les dangers pour l’Olympique Lyonnais. Suite aux graves blessures de Jeff-Reine Adélaïde et Memphis Depay, le club rhodanien souhaitait obtenir un renfort offensif lors du mercato d’hiver. Rapidement, Jean-Michel Aulas et ses collaborateurs ont jeté leur dévolu sur Karl Toko Ekambi (27 ans). L’attaquant camerounais de Villarreal qui a inscrit six réalisations en dix-huit matchs de Liga, possède l’avantage d’avoir évolué en Ligue 1 avec Angers. Dans l’urgence sur ce dossier, l’OL a vite dégainé une première offre estimée à 12 millions d’euros. Proposition éconduite par le club espagnol qui en attendait au moins 25.

En parallèle, la direction lyonnaise planchait sur le dossier Tino Kadewere, mais là encore, l’offre rhodanienne de 14 millions d’euros n’a pas encore convaincu les dirigeants normands. Au pied du mur, le président Aulas a donc décidé de jeter ses dernières forces dans la bataille pour boucler la venue de Toko Ekambi dans le Rhône. Après plusieurs jours d’intenses tractations, les deux clubs ont finalement trouvé un accord pour le prêt avec option d’achat de l’international camerounais jusqu’à la fin de la saison.

« L’Olympique Lyonnais est heureux d’informer de la mutation temporaire jusqu’au 30 juin 2020 de l’attaquant international camerounais Karl Toko Ekambi, 27 ans, en provenance de Villareal (Espagne). Cette mutation temporaire d’un montant de 4 M€ est assortie d’une option d’achat d’un montant de 11,5 M€ auquel pourra s’ajouter un maximum de 4 M€ d’incentives ainsi qu’un intéressement de 15 % sur la plus-value d’un éventuel futur transfert (50% si le transfert a lieu avant le 15/09/20). » Karl Toko Ekambi devient donc la première recrue hivernale lyonnaise. Jean-Michel Aulas et Juninho vont désormais s’atteler à dénicher la perle rare au poste de latéral gauche. La fin de mercato s’annonce bouillante dans le Rhône...