L’Olympique Lyonnais, qui affronte ce mercredi soir l’Olympique de Marseille en quart de finale de la Coupe de France (rencontre à suivre en direct sur notre live commenté), est souvent un modèle et un précurseur dans le football français. Sa structure économique est un modèle du genre et ce mercredi, le président de l’Olympique Lyonnais a décidé de présenter son excellent bilan financier. Il en a profité pour annoncer que les ventes de l’été prochain ne sont pas dans l’idée des dirigeants.

« On n’a pas encore d’objectif de vente. Comme vous l’avez vu dans la présentation des comptes, on a déjà atteint nos objectifs économiques. Avec la vente de Lucas Tousart, qui n’est pas inscrite dans les comptes, on a anticipé de manière très précise. Il faudra attendre de voir les offres, on en a déjà un certain nombre, on a résisté, en partie parmi les meilleurs. Vous dites qu’on vend nos meilleurs joueurs. Non. On vend les joueurs qui veulent partir et on les laisse aller à l’endroit où ils veulent et parfois avec une analyse de la valeur du joueur qui n’est pas en notre faveur. Ç’a été le cas pour Alexandre Lacazette et Corentin Tolisso, ils ont été dans des endroits qui n’étaient pas obligatoirement les meilleurs offreurs », a-t-il commencé par expliquer lors d’une conférence téléphonique.

« Aucun ne m’a demandé à partir l’été prochain »

L’OL a facilité plusieurs transferts de ses joueurs, mais on se demande bien qui pourrait demander à hisser les voiles l’été prochain. Pour JMA, nous ne sommes pas au bout de nos surprises. « À partir de là, il y aura forcément des demandes, parce qu’on dispose de bons joueurs et je suis persuadé que la deuxième partie du championnat va nous révéler un certain nombre de choses très positives sportivement, mécaniquement nos joueurs seront sollicités. Mais on n’a pas l’obligation de vendre, on a l’obligation de répondre à un certain nombre d’objectifs de performance, d’unité de vestiaire et de souhaits de joueurs qui veulent grandir et aller dans des clubs plus importants que nous. Aucun ne m’a demandé à partir l’été prochain », a-t-il ainsi poursuivi.

L’Olympique Lyonnais n’a aucun problème de trésorerie et ne sortira donc que renforcé s’il effectuait des cessions l’été prochain. On pense par exemple à l’attaquant Moussa Dembélé, pisté par tout le gratin anglais, et qui pourrait s’en aller pour une coquette somme. Reste à savoir si les offres seront là et qu’en penseront les joueurs concernés par un éventuel changement de lieu de résidence et de vie. Mais Jean-Michel Aulas semble laisser la porte ouverte.