Connaissez-vous Paulo Henrique ? Non, il ne s’agit pas de Ganso, mais d’un attaquant brésilien qui évolue à Westerlo, en première division belge. À 21 ans, il a réalisé une belle première partie de saison, marquant 8 buts en 19 apparitions. Des statistiques satisfaisantes, qui ont alerté le Standard de Liège. Ainsi, l’entraîneur des Rouches a eu ce commentaire après avoir affronté Westerlo.

« Il a été très bon. Il a perdu peu de ballons, il a pesé. Il sait conserver un ballon et faire jouer ses coéquipiers. L’accueillerais-je les bras ouverts ? C’est clair qu’il a un plus… Et si l’opportunité se présente, on fera un attaquant », a lancé Dominique D’Onofrio, dans des propos rapportés par La Dernière Heure. Mais le Standard n’est pas seul sur le dossier. L’agent du joueur concède qu’il y a bien des contacts avec le club liégois mais pas seulement. « Les derniers contacts remontent à il y a 15 jours. Nous n’avons pas vu les décideurs liégeois après la rencontre. Pour le moment, nous n’avons pas de nouvelles. Évidemment, le Standard peut encore revenir à la charge. Actuellement, deux clubs français, présents samedi, sont très intéressés. »

Le nom de ces deux clubs n’est pas dévoilé et il est difficile de savoir quelle formation pourrait mettre un coup d’accélérateur dans ce dossier d’ici minuit. En tout cas, le profil de Paulo Henrique est très intéressant. Avant cette année, il s’était déjà signalé à Heerenveen, marquant 10 buts en 17 titularisations. Bizarrement, il a pour l’instant eu plus de succès dans les deux championnats européens où il est passé qu’au Brésil, où il a porté les couleurs de l’Atlético Mineiro et Palmeiras. Suffisant pour séduire définitivement un club de L1 ?