« Est-ce qu’il y a des leaders ? Je cherche », se demandait Juninho samedi après un nouveau match sans face à Nantes. Un constat implacable et lucide de la part du directeur sportif. Car oui, depuis le départ de Nabil Fekir au Real Betis Balompié cet été, l’Olympique Lyonnais se cherche un nouveau patron. Un leader qui prend ses responsabilités dans le jeu et qui tire son équipe vers le haut comme le champion du monde 2018. Nommé capitaine, Jason Denayer est un cadre du vestiaire et un leader défensif, tout comme Léo Dubois ou Anthony Lopes. Devant, on attendait que des éléments comme Houssem Aouar et Memphis Depay prennent le relais. Mais ils ne sont pas parvenus à prendre le pouvoir comme l’attend Juninho.

Memphis, le leader tant attendu par l’OL ?

Un rôle que Memphis semble pouvoir, vouloir et surtout devoir jouer, même si cela n’était pas forcément le cas depuis le début de la saison. Samedi, après la rencontre face aux Canaris, il est allé discuter avec les Bad Gones. Une attitude appréciée par les supporters. Pas toujours enclin à s’exprimer auprès des médias, le Néerlandais a été le premier joueur à prendre la parole après le coup de sifflet final. « La chance n’est pas de notre côté. Cela n’a rien à voir avec le staff ou avec le coach. C’est un moment où les joueurs doivent prendre leurs responsabilités. On s’est parlé. On est restés soudés. On a essayé de faire ce qu’il fallait. Aujourd’hui, le résultat est invraisemblable », a-t-il lâché au micro de Canal +. L’ancien du PSV soutient Sylvinho, un entraîneur qui veut le mettre dans les meilleures conditions et qui souhaite le faire jouer en 9, comme le joueur le demande. Mercredi soir face à Leipzig, le coach brésilien l’a d’ailleurs titularisé en attaque aux côtés de Martin Terrier.

Et Memphis, qui était considéré comme le danger numéro un par Julian Nagelsmann avant la rencontre, a répondu de fort belle manière. Impliqué, aussi bien offensivement que défensivement puisqu’il n’a pas rechigné à faire le travail de pressing, et appliqué, lui qui avait tendance à perdre énormément de ballons ces derniers matches, le Hollandais a rendu une belle copie. C’est d’ailleurs lui qui a montré la voie aux siens en ouvrant le score à la 11e minute. Après une bonne récupération, Houssem Aouar a poussé le ballon sur la gauche. Un ballon récupéré par Memphis, qui est allé tromper le portier adverse (0-1) et qui s’est montré de nouveau décisif en Champions League. Déchaîné, Depay a été un danger constant lui qui a multiplié les occasions (frappe croisée à la 32e, coup franc qui rase le poteau à la 36e). Lancé par Aouar, avec lequel il a toujours une belle connexion, Memphis a même marqué un second but alors qu’il était seul face au gardien de Leipzig.

Une prestation réussie face à Leipzig

Mais le joueur était hors jeu au départ de l’action. Inspiré, il a également délivré une passe aveugle d’une talonnade à Aouar, qui n’arrivait pas à conclure (44e). En deuxième période, le Néerlandais a continué à se donner et à faire les efforts même s’il a été un peu moins en vue. Remplacé par Moussa Dembélé à la 79e, Memphis Depay a réalisé ce qu’on attend de lui à Lyon. Une prestation qui a fait d’ailleurs de lui l’homme du match pour la Rédaction FM qui lui a attribué la note de 7. Après la rencontre, Memphis, qui, est impliqué sur 5 des 7 derniers buts lyonnais en Champions League, s’est de nouveau arrêté auprès des médias, heureux d’avoir mis un terme à cette spirale infernale. « On est très heureux d’avoir gagné ce soir. On avait manqué de chance sur les derniers matchs. On a montré notre vrai visage ce soir. Il faut continuer à travailler et répéter ce genre de performance. On est Lyon, on doit gagner tous les matches ».

Puis, quand il a été questionné sur sa prestation individuelle, le Hollandais n’a pas souhaité tirer la couverture à lui. « C’était dur. Une stratégie a été donnée, vous devez faire votre job. J’ai essayé d’aider l’équipe. Évidemment, je dois être sur le ballon, attaquer (...) Parfois, vous devez vous sacrifier. Je l’ai fait ce soir (mercredi) ». Et cela a payé pour les pensionnaires du Groupama Stadium. « On a montré ce soir qu’on pouvait être une grande équipe. C’est une belle soirée. Place au derby dimanche », a conclu un Memphis Depay très fier. Le rendez-vous est donc pris pour lui comme pour les Lyonnais dimanche à 21 heures au stade Geoffroy Guichard (à suivre en direct sur notre site). L’occasion pour Memphis de confirmer et de continuer à montrer la voie, lui qui totalise 6 buts toutes compétitions confondues cette saison.