Défaite interdite pour l’Olympique Lyonnais ce mercredi soir face au Shakhtar Donestk. Les Gones, actuels deuxièmes au classement du groupe F avec 7 points, se déplacent en Ukraine, en ballottage favorable dans la course aux 8es de finale de Ligue des Champions, leur adversaire du soir comptant 5 points. Le contexte est particulier puisque la rencontre a été délocalisée à Kiev, pour des raisons politiques.

Bruno Genesio a donc décidé de miser sur ses hommes de confiance pour cette rencontre capitale. Anthony Lopes gardera donc les buts des Gones, derrière une défense à trois, composée de Jason Denayer, Marcelo et Marçal. Kenny Tete et Ferland Mendy animeront les couloirs. Dans l’entrejeu, malgré une alerte à la cheville le week-end passé, Tanguy Ndombele devrait tenir sa place.

Le doute Ndombele

Le milieu international tricolore devrait être accompagné de Houssem Aouar. Enfin, devant, l’OL devrait miser sur Bertrand Traoré, Nabil Fekir et Memphis Depay pour forcer la décision. Paulo Fonseca, de son côté, s’appuiera sur l’expérience de son gardien international ukrainien Andriy Pyatov. Une défense à trois est aussi attendue côté ukrainien, avec Khotcholava, Krivtsov et Matviyenko.

Ismaily, très bon à l’aller au Groupama Stadium, tiendra le flanc gauche. Danchenko devrait évoluer à droite. Maycon, Stepanenko et Kovalenko occuperont le cœur du jeu et soutiendront une ligne d’attaque 100% auriverde. Junior Moraes et Taison, la doublette brésilienne qui avait fait des misères lors du match à Lyon, seront à surveiller comme le lait sur le feu par les Rhodaniens.