Arrivé à Tottenham lors de l’été 2015, Son Heung-min a eu besoin d’une saison pour trouver ses marques. Depuis, le natif de Chuncheon s’est totalement fondu dans le système de Mauricio Pochettino. Utilisé côté gauche ou en pointe dans une attaque à deux avec Harry Kane, le Sud-Coréen est performant. Cette saison, il a déjà inscrit 11 buts pour 6 passes décisives en 25 rencontres. Des statistiques intéressantes pour le joueur de 26 ans qui ne cesse de se bonifier avec les saisons. Pourtant, sa situation individuelle bouleverse Tottenham. Sélectionné avec la Corée du Sud pour la Coupe d’Asie - qui se tient du 5 janvier au 1er février aux Émirats arabes unis - il s’est engagé à porter le maillot des Guerriers Taeguk. Sa troisième compétition internationale en six mois.

L’été dernier, la Russie a accueilli la grande messe du football international, un tournoi lors duquel la France s’est imposée en finale contre la Croatie (4-2). Faisant partie des 32 pays qualifiés, la Corée du Sud a été éliminée dès les phases de poules de la compétition malgré un éclatant succès contre le champion en titre : l’Allemagne (2-0). Capitaine de la formation asiatique, Son Heung-min s’est distingué avec deux buts, mais cela n’a pas suffi pour atteindre les huitièmes de finale de la compétition. Après avoir profité de ses vacances, il est ensuite revenu pour la reprise de la Premier League le 11 août et une victoire contre Newcastle (2-1). Alors qu’il a à peine eu le temps de savourer ce succès, il a dû prendre de nouveau l’avion pour revenir en sélection. Direction l’Indonésie pour disputer les Jeux Asiatiques.

Un service militaire évité

Normalement, Son Heung-min aurait pu refuser de participer à cette épreuve qui ne se déroule pas sous l’égide de la FIFA. Toutefois dans ce cas de figure, il aurait mis sa carrière entre pointillés. En Corée du Sud, le service militaire dure deux ans et est obligatoire (sous peine de 18 mois d’emprisonnement). Seul moyen d’y échapper : faire resplendir le pays à l’international. Pour Son Heung-min, le calcul est simple : faire gagner le tournoi à son pays. Solide de bout en bout, la Corée du Sud s’impose en finale 2-1 face au Japon et son capitaine évite le service militaire. Soulagé, il revient à Tottenham avec le goût du devoir accompli. Après quelques matches moyens où il retrouve peu à peu le rythme du championnat, il se met à enchaîner les performances solides. En berne, l’attaque des Spurs se porte mieux avec lui (16 buts marqués lors des 10 premiers matches de la saison, 27 buts sur les 10 suivants).

Dernier coup d’éclat contre Cardiff lors de la 21e journée où il porte littéralement sa formation et inscrit un but. Là encore, le Sud-Coréen ne va pas pouvoir festoyer puisque sa sélection l’attend de pied ferme. Les Guerriers Taeguk débutent l’épreuve le 7 janvier avec un match contre les Philippines. De nouveau absent en club, il s’est montré gêné face à ce choix lors d’une interview pour l’Evening Standard : « je suis vraiment désolé parce que j’ai déjà manqué des matches aux Jeux asiatiques et que je pars maintenant avec l’équipe nationale. Je suis vraiment désolé pour mes coéquipiers, les supporters et le personnel des entraîneurs. » Une décision difficile à prendre pour lui puisqu’il n’a jamais gagné la Coupe d’Asie.

« Mais si nous gagnons (la Coupe d’Asie ndlr), c’est grand pour nous. Nous ne l’avons pas gagnée depuis 59 ans. Nous voulons gagner ce tournoi, je ne vais pas simplement y aller pour en profiter. Je veux gagner quelque chose. Je veux revenir fort, avec de la confiance et un trophée. » Ambitieux, Son Heung-min peut marquer à jamais l’histoire sportive du Pays du Matin Calme. Conscient de l’importance du maillot national pour son joueur, Mauricio Pocchetino est son premier soutien. Pour autant, difficile pour lui ne pas être inquiet. « J’espère qu’il pourra garder ce niveau, mais vous savez qu’il ne sera plus à Tottenham dans quelques semaines, car il doit se rendre à Dubaï avec son équipe nationale pour disputer la Coupe d’Asie », lâchait-il le 24 novembre après une belle victoire contre Chelsea (3-1). Dans une grande forme, Son Heung-min devrait apporter toutes ses qualités à la Corée du Sud tout en laissant un grand vide à Tottenham.