L’opulence ou le serrage de ceinture ? Difficile de savoir ce que nous réserve Chelsea cet été. Le gain du titre de champion d’Angleterre a laissé planer une douce euphorie sur Stamford Bridge et les premiers échos faisaient état d’une réouverture des vannes financières pour le mercato estival. Mais aujourd’hui, il semblerait que Chelsea soit plus proche de voler en classe économique.

Le club pourrait ainsi d’abord privilégier les départs avant d’acheter. Alors que les rumeurs sur des offres mirobolantes pour Pato ou encore Fernando Torres affluent dans les journaux anglais, le Times annonce lui que la politique d’austérité sera privilégiée. Avec un dégraissage de poids. Sont concernés par un départ : Ricardo Carvalho, Deco, Juliano Belletti et Paulo Ferreira. Malheureusement pour Chelsea, seul le premier semble en mesure d’apporter une indemnité de transfert. Les dirigeants londoniens espèrent en effet tirer 12 M€ de la vente de l’international portugais, qui fêtera ses 32 ans la semaine prochaine.

Pour les trois autres joueurs concernés, il s’agit surtout de réaliser des économies sur la masse salariale du club. Belletti est en fin de contrat en juin et Deco, dont le bail expire en 2011, sera laissé libre s’il choisit de retourner au Brésil, où Fluminense est d’ores et déjà intéressé. Le cas le plus délicat concerne Paulo Ferreira. Les Blues n’en veulent plus, mais le Portugais dispose encore de deux années de contrat. Selon le Times, Chelsea serait même prêt à le payer pour qu’il accepte de résilier son bail ! Carlo Ancelotti va donc devoir se montrer patient avant d’accueillir les recrues de poids tant espérées.