« C’était un bon mercato, nous sommes contents, nous avons été bons, nous avons été efficaces en termes de timing. Alors, je crois que nous sommes globalement contents de notre marché des transferts. » Ce vendredi, en conférence de presse, José Mourinho a dressé le bilan du mercato estival de Manchester United. Un bilan positif, même si le manager portugais n’a pas manqué de pointer du doigt une des opérations : le prêt d’Andreas Pereira (21 ans) au FC Valence jusqu’à la fin de la saison.

« Le départ d’Andreas, c’est sa décision, mais je ne suis pas d’accord avec celle-ci. Je ne pense honnêtement pas que ce soit le meilleur choix pour lui, sa décision me déçoit », a-t-il lâché. Et si le Lusitanien est déçu, c’est qu’il misait visiblement beaucoup sur le milieu offensif brésilien, déjà prêté en Liga lors du précédent exercice, à Grenade (5 buts et 3 passes décisives en 35 apparitions). « Andreas a le potentiel pour se battre pour une place, du temps de jeu et être un joueur de Manchester United », a-t-il glissé avant de poursuivre.

Mourinho regrette le choix de Pereira

« Sa décision peut se comprendre pour un jeune joueur qui veut jouer régulièrement toutes les semaines. Mais on peut aussi le voir comme un jeune joueur qui n’est pas prêt à se battre pour quelque chose de spécial. C’est spécial de jouer au milieu de terrain à Manchester United. Tu dois être prêt à te battre pour ta place et je suis déçu de son départ. Mais c’est ça décision », a-t-il lancé, affichant clairement son regret.

Pour autant, malgré sa frustration, le Special One laisse la porte ouverte à son retour, lâchant même une petite révélation sur les conditions du prêt au club ché. « Je lui laisse la porte ouverte, il a un contrat longue durée. Nous avons la possibilité de le faire revenir au 1er janvier, alors ce n’est pas un drame mais c’est une décision qui me déçoit un peu », a-t-il conclu. Le message est passé.