Comme de nombreux jeunes français partis à Londres profiter de la formation prodiguée par Arsène Wenger, Armand Traoré s’est surement vu percer avec les Gunners. Mais aussi doués et talentueux soient-ils, tous n’auront pas forcément la chance de se faire une place au sein de l’effectif d’Arsenal. Afin de s’aguerrir et obtenir du temps de jeu dans des formations moins huppées, certains, à l’image de Francis Coquelin (prêté à Lorient), sont donc amenés à se faire prêter. D’autres, estimant leur avenir bouché à l’Emirates, estiment plus opportun de quitter le club de manière définitive.

C’est notamment le cas d’Armand Traoré, que L’Équipe annonce aujourd’hui tout proche du Benfica. Déjà prêté à Portsmouth lors de la saison 2008-2009, avec lequel il dispute 19 rencontres de Premier League, le joueur formé à l’AS Monaco pensait revenir chez les Gunners avec un nouveau statut. Mais lors de la saison suivante, en 2009-2010, celui qui est capable d’évoluer sur le flanc gauche de la défense et du milieu de terrain n’a été titularisé qu’à seulement 9 reprises par Arsène Wenger. Bouché par Gaël Clichy et Kieran Gibbs, le natif de Paris ne veut pas revivre pareille saison.

Un temps annoncé sur les tablettes du Paris Saint-Germain, et alors que son nom a également été évoqué comme possible monnaie d’échange dans le dossier Koscielny, Armand Traoré (20 ans) ne veut donc pas entendre parler d’un prêt. Une situation dont auraient pu profiter les clubs français. Mais tout porte à croire que ce sont les champions du Portugal qui pourrait se saisir de l’aubaine. D’après le quotidien sportif français, le joueur serait sur le point de signer un contrat de trois ou quatre ans avec Benfica. Si aucune indemnité n’est évoquée, ce transfert ne devrait pas ruiner les Lisboètes. De quoi faire regretter un peu plus aux clubs français de ne pas avoir approfondi cette piste.