Les amateurs de Liga vont encore devoir attendre quelques jours pour retrouver le football espagnol. Mais en attendant, ces derniers avaient certainement les yeux tournés vers le King Abdullah Sports City de Djeddah pour la finale de la Supercoupe d’Espagne 2019. Après sa victoire contre le Valencia CF mercredi en demi-finale (3-1), le Real Madrid défait son rival, l’Atlético, qui a de son côté disposé du FC Barcelone jeudi sur le score de 3-2. Et pour une finale, on espérait surtout un meilleur spectacle que la confrontation entre les deux équipes en Liga le 28 septembre. Une rencontre qui s’était terminée sur un triste 0-0. Ce soir, Zinedine Zidane optait pour un 4-3-3 et conservait exactement la même équipe de départ que face au club che. De son côté, Diego Simeone sortait un 4-4-2 et réalisait un changement. Savic était remplacé par Gimenez en charnière centrale.

Dès les premiers instants, les Merengues monopolisaient le ballon et étaient rapidement dangereux. Servi par Carvajal à l’entrée de la surface, Casemiro voyait sa frappe être stoppée par Onlak (5e). La formation de Zinedine Zidane démarrait bien mieux ce match que les Colchoneros et Modric allumait lui aussi une mèche. Oblak était encore sur la trajectoire (9e). Il fallait attendre le quart d’heure de jeu environ pour la réaction adverse. Suite à une erreur de Ramos, Joao Felix récupérait et manquait de peu le cadre sur la gauche (14e). Derrière, c’est Morata qui décochait une lourde frappe mais le cadre se dérobait encore une fois (20e). Dès lors, le rythme de la rencontre baissait considérablement et le premier acte était plutôt ennuyant. Tout le monde regagnait d’ailleurs les vestiaires après une tête de Casemiro juste au-dessus (43e).

Onzième Supercoupe d’Espagne pour le Real !

À la pause, Zinedine Zidane et Diego Simeone ne revoyaient pas leurs plans et les acteurs revenaient sur la pelouse. Et comme en fin de premier acte, la seconde période avait du mal à débuter réellement. Pas très en vue avant la mi-temps, Jovic s’illustrait à la 51e minute. L’attaquant serbe tentait sa chance avec une frappe croisée mais ça ne donnait rien. Du coup, avec le peu d’occasions, les deux entraîneurs commençaient à effectuer des changements. Et à la 67e minute, Valverde pensait ouvrir le score de la tête mais ratait un peu sa tentative dans la surface. De l’autre côté du terrain, c’est Morata qui butait sur Courtois (80e). Côté madrilène, l’ancien Lyonnais Mariano Diaz faisait notamment son apparition à la place de Jovic (83e). On se dirigeait donc vers la prolongation et Oblak sauvait son équipe sur une tentative tendue de Rodrygo dans le temps additionnel (90e+1). Avec ce 0-0 à la fin du temps réglementaire, les deux équipes devaient donc passer par la prolongation.

Rapidement, Vitolo essayait d’ouvrir le score. Servi dans la surface, l’Espagnol tentait sa chance en bout de course mais Courtois restait concentré sur sa ligne pour repousser en corner (93e). Dans l’autre surface, c’est Mariano Diaz qui cherchait le chemin des filets mais son coup de tête passait à côté (102e). Dans la deuxième période de cette prolongation, Morata sortait un superbe retourné mais Courtois était encore là (107e). Les gardiens brillaient et Oblak sortait le grand jeu devant Modric et Mariano Diaz (110e). La séance de tirs au but approchait et Valverde se sacrifiait en stoppant irrégulièrement Morata qui partait au but. Le milieu du Real Madrid était logiquement expulsé (115e). Après une frayeur pour Mendy et Courtois (118e), l’arbitre mettait fin à cette prolongation. Et aux tirs au but, les Merengues ont été meilleurs avec un score final de 4-1 dans cette séance. Le Real Madrid remportait donc sa 11e Supercoupe d’Espagne !

Revivez le film de la rencontre sur notre live commenté.