Tottenham : la lente déchéance de Dele Alli

Son entrée en scène fracassante avec Tottenham lors de ses deux premières saisons semble désormais bien lointaine. Dele Alli a vu son influence et ses statistiques chuter année après année, et si cela n'a pas suffi pour convaincre son club de le laisser partir, cela le laisse dans une situation très compliquée.

Dele Alli lors avant la rencontre entre les Spurs et Crystal Palace
Dele Alli lors avant la rencontre entre les Spurs et Crystal Palace ©Maxppp

C'est l'histoire d'un joueur qui court déjà après sa gloire passée à 24 ans seulement. Dele Alli, c'est la météore qui est passée de la troisième division anglaise, à Milton Keynes, à un poste de titulaire au sein de la sélection anglaise à l'Euro 2016 en l'espace de quelques mois. En 2015, Tottenham récupérait un espoir de 19 ans et touchait finalement le gros lot. 10 buts en Premier League pour sa première saison, des gestes de classe, le football anglais tombe amoureux de son nouveau génie. Qui confirme qui plus est la saison suivante, sa meilleure sur plan statistique avec 18 buts en championnat notamment.

La suite après cette publicité

Mais voilà, depuis cette saison 2016-2017, rien ne va plus pour Dele Alli. Statistiques et influence en baisse, critiques et désormais statut d'ex-espoir du football perdu dans les méandres de l'effectif de Tottenham. Les chiffres sont cruels pour l'international anglais. Relevés par le Daily Telegraph, ils démontrent qu'à l'âge de 21 ans, il avait, en combiné, plus marqué et délivré de passes décisives, au même âge, que Ryan Giggs, Cristiano Ronaldo, Raheem Sterling ou encore David Beckham et Steven Gerrard.

Comment redresser la barre ?

Oui, Dele Alli était parti sur des bases très élevées, faisant de lui le nouveau chouchou des Spurs, la nouvelle pépite de l'Angleterre. Mais voilà, tout s'effondre depuis plus de 3 ans. En regardant les mêmes chiffres de ces mêmes joueurs entre 21 ans et 25 ans (Alli les aura en avril), Alli dégringole à la dernière place. Pendant que ces joueurs ont su garder, ou augmenter, leur efficacité, le milieu offensif des Spurs a plongé. Et pas uniquement sous Mourinho puisqu'il avait déjà perdu du crédit avec Mauricio Pochettino. Mourinho a achevé le travail depuis le début de la saison, en ne le titularisant qu'une fois en championnat.

Cela n'a pas empêché Tottenham de le retenir durant le mercato hivernal, alors que le joueur avait demandé à partir pour retrouver du temps de jeu et espérer participer ainsi à l'Euro 2021. Après avoir su se faire une place en quelques mois pour l'Euro 2016 avec une découvert express de la Premier League, Dele Alli était prêt pour le même défi, avec la Ligue 1 et le PSG cette fois-ci. Saura-t-il inverser la tendance à Tottenham et retrouver son jeu intuitif au cours des prochains mois ? Le pari apparaît immense.

Plus d'infos

Commentaires