L'Angleterre ne comprend pas le traitement de Dele Alli

Retenu par Tottenham, qui ne le fait pourtant pas beaucoup jouer depuis le début de saison, Dele Alli ne rejoindra pas le PSG. Mais la situation du milieu de terrain anglais interpelle et vaut quelques critiques au club londonien et à José Mourinho.

Dele Alli pendant un échauffement avec les Spurs
Dele Alli pendant un échauffement avec les Spurs ©Maxppp

La persévérance ne paie pas toujours. C'est ce que le Paris Saint-Germain a pu constater dans le dossier Dele Alli. Lors du mercato estival, le club francilien avait tenté sa chance. Fin de non-recevoir opposée par Tottenham. Quelques mois plus tard, alors que le joueur semblait s'enliser avec les Spurs, la réponse est restée négative. Pourtant, comme l'expliquent les médias anglais en chœur ce lundi, le PSG a de nouveau tenté sa chance à plusieurs reprises.

La suite après cette publicité

Un accord de principe était même établi entre les deux clubs sur un prêt sec pour la deuxième partie de saison. Mais dans l'après-midi, Tottenham a définitivement fermé la porte à un départ. La faute à l'échec du recrutement d'un remplaçant à l'international anglais de 24 ans. Christian Eriksen était ciblé par le club londonien, un an après son départ pour l'Inter Milan contre 20 M€. Mais les Italiens attendaient une offre financièrement intéressante et le salaire du Danois apparaissait également trop élevé.

L'incompréhension règne

En Angleterre, le départ avorté de Dele Alli fait jaser. Il est considéré comme hypocrite de retenir un joueur que José Mourinho ne fait plus jouer. Paul Merson, ancien joueur des Spurs, s'est ému de la situation du milieu de 24 ans sur Skysports. « J'ai regardé Tottenham hier soir (contre Brighton, ndlr) et je ne comprends pas qu'il ne soit pas appelé dans cette équipe. Je ne sais pas ce qu'il se passe à l'entraînement, mais il a sa place dans cette équipe, encore plus quand Harry Kane est absent. (…) Les Spurs disent qu'ils doivent le remplacer, mais ils vont probablement le mettre sur le banc de touche pour les 3-4 prochains mois ! Il doit jouer ! Dans un bon jour, il peut être spécial, il est l'un des plus grands talents de ce pays ».

Harry Redknapp, ancien entraîneur de Tottenham, s'est lui aussi étonné de la situation de Dele Alli. « N'importe quelle autre place que dans le top 4 serait un désastre pour Tottenham. Pourquoi Dele Alli ne joue pas ? Il était l'un des meilleurs joueurs du pays ! », s'est-il agacé au micro de talkSPORT. Cette saison, Dele Alli est apparu à 12 reprises avec son club, mais seulement 4 fois en Premier League, le reste étant consacré à la Ligue Europa et aux Coupes nationales. Il a souvent eu droit aux remontrances publiques de son entraîneur José Mourinho, qui ne compte visiblement plus sur lui, à moins d'un retournement de situation.

Si Tottenham rechigne autant à le laisser filer, c'est aussi parce qu'il a peur de ne pas pouvoir compter sur Giovani Lo Celso dans les prochaines semaines. Sorti sur blessure le 20 décembre dernier, le milieu argentin, ancien joueur du PSG, voit son indisponibilité s'étirer plus que prévu, comme le rapporte The Guardian. Ce qui enlève une option crédible à Mourinho, qui dispose par ailleurs d'un effectif pléthorique. S'il veut se faire une place pour l'Euro avec la sélection anglaise, Dele Alli n'a donc plus qu'une solution : reconquérir son entraîneur et s'imposer de nouveau dans le onze de départ. Tanguy Ndombélé était dans une situation presque similaire l'année dernière et avait su inverser la tendance.

Plus d'infos

Commentaires