Ça chauffe toujours à Bordeaux

Frédéric Longuépée ici au Matmut Atlantique
Frédéric Longuépée ici au Matmut Atlantique ©Maxppp

Malgré les nominations de Jean-Louis Gasset comme entraîneur, aidé de Ghislain Printant, et d'Alain Roche pour le poste de directeur sportif, la tension ne descend pas à Bordeaux entre une partie des supporters et la direction. Au lendemain de toutes ces officialisations, les ultras se sont donnés rendez-vous au centre d'entraînement du Haillan pour demander une nouvelle fois la démission de Frédéric Longuépée. Une soixantaine d'entre-eux ont déployé une banderole «Longuépée démission» avant de partir à la rencontre du nouveau responsable de la sécurité des Girondins Aranaud Poupard, rapporte RMC.

La suite après cette publicité

Les Ultra Marines ont également publié un communiqué. «Quelques maigres avancées ont été observées ces dernières semaines: le départ du détestable Antony Thiodet en particulier - même s'il part avec les honneurs et sans la moindre excuse envers le club et ceux qu'il a blessés - mais également ceux de Macia et Cissé, ont déclaré les ultras bordelais via un communiqué. Nous sommes plus mesurés sur le départ annoncé de Paulo mais quelque soit le passif, c'est dans le contexte actuel une bonne chose pour le club. Nous voyons dans ces départs en série un signe de bonne volonté de la part de King Street. Néanmoins, toute restructuration du club sans un départ de Frédéric Longuépée sera vaine.» Le président-délégué et ces supporters sont en conflit ouvert depuis des mois maintenant.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires