Le Real Madrid va enfin se débarrasser de Mariano Diaz

Invité à s'en aller à chaque mercato, Mariano Diaz s'accroche au Real Madrid. Mais cet été, l'attaquant pourrait enfin plier bagage.

Mariano Diaz avec le Real Madrid en fin de saison dernière
Mariano Diaz avec le Real Madrid en fin de saison dernière ©Maxppp
La suite après cette publicité

Se queda. Depuis son retour au Real Madrid lors de la saison 2018-19, Mariano Diaz est constamment placé sur la liste des joueurs indésirables quand vient l'heure du mercato. Mais à chaque fois, le buteur, qui avait réalisé une belle pige à l'OL sous les ordres de Bruno Genesio, refuse de s'en aller. Pourtant plusieurs clubs, à l'image de Séville et l'AS Roma, ont tenté le coup. De quoi agacer les pensionnaires du stade Santiago-Bernabéu, qui ne désespèrent pas de s'en séparer. Cet été encore, les Merengues ont donc ouvert grand la porte à un départ du footballeur âgé de 28 ans.

Et contrairement à d'habitude, ce dernier pourrait bien partir cette fois-ci. Placardisé et parfois blessé, il a très peu été utilisé par Carlo Ancelotti, qui mise sur son titulaire Karim Benzema et d'autres éléments comme Rodrygo ou Luka Jovic. Au total, Mariano n'est apparu qu'à 10 reprises toutes compétitions confondues, pour seulement 3 titularisations (292 minutes jouées). Ce qui lui a laissé peu d'occasion de faire ce qu'il sait faire de mieux : marquer des buts. Le Dominicain n'a pas trouvé le chemin des filets cette saison. Il a revanche délivré une passe décisive.

Mariano envisage enfin un départ

Un maigre bilan pour un joueur qui n'entre pas dans les plans de son club. A un an de la fin de son contrat, en juin 2023, l'ancien joueur de l'Olympique Lyonnais est poussé vers la sortie. Depuis plusieurs semaines, un candidat avance d'ailleurs ses pions pour l'accueillir l'an prochain. Fotomaç révèle ainsi que Fenerbahçe, qui veut recruter un numéro 9, a fait de lui sa grande priorité. Des échanges ont d'ailleurs déjà eu lieu avec ses représentants assure le média turc.

Autre point important, Mariano Diaz ne serait pas contre un départ cet été, lui qui a quelques touches. L'avant-centre serait lassé de son faible temps de jeu ainsi que de son statut et de sa situation au sein de la capitale espagnole, où il n'est même plus un plan B aux yeux du coach. Prêt à le relancer, Fenerbahçe, qui devrait mettre 6 millions d'euros sur la table, compte boucler très rapidement ce dossier pour doubler la concurrence. Mais la balle est dans le camp de Mariano, qui sera encore une fois le maître de son destin.

Plus d'infos

Commentaires