Ligue 1 : le PSG sauvé par Hakimi, l'OL s'est fait peur, l'OM sans idée

Le PSG a perdu ses premiers points de la saison en concédant le nul à Metz. L'OM n'était pas inspiré à Angers, avec un match terne (0-0). L'OL a été mené par Troyes mais tout renversé en deuxième période. Nice a perdu à Lorient, tout comme Lens à domicile contre Strasbourg.

Achraf Hakimi a sauvé le PSG
Achraf Hakimi a sauvé le PSG ©Maxppp
La suite après cette publicité

Après une première salve de matches complètement fous à 19 heures, la 7e journée de Ligue 1 se poursuivait avec une deuxième série de rencontres alléchantes, puisque le PSG, l'OM, l'OL ou encore Nice et Lens étaient sur le pont. Et on démarre par le leader de la Ligue 1, qui se déplaçait sur la pelouse d'un Metz en grande difficulté, notamment défensivement. On en avait la preuve avec un but encaissé dès les premières minutes du match. Neymar lançait Icardi en profondeur. L'Argentin piquait son ballon, dégagé in extremis mais cela revenait dans les pieds d'Hakimi qui finissait (0-1, 5e) malgré une nouvelle tentative de dégagement d'Udol.

Le PSG entamait la rencontre idéalement et pouvait vite alourdir le score mais Mbappé ratait trois occasions (7e, 10e, 12e). Positionnés en 4-3-3, les hommes de Pochettino mettaient l'intensité nécessaire et récupéraient le ballon très haut. Les Parisiens ne réalisaient pas le break et Metz sortait enfin de son apathie pour mettre plus de dureté dans les duels et enflammer Saint-Symphorien. Il en était récompensé avec l'égalisation de Kouyaté, d'un magnifique coup de tête sur corner (1-1, 39e). Et les Messins passaient à deux doigts de prendre l'avantage. Parfaitement lancé en profondeur, Gueye tombait sur un grand Navas (45e) !

Au retour des vestiaires, Paris repartait à l'attaque et étouffait à nouveau ses adversaires. Mais après Mbappé en première période, c'est Neymar qui manquait de précision, à l'image d'un contrôle raté (53e) ou d'une frappe non cadrée (57e). Hakimi, lancé par le Brésilien, ne trouvait pas le cadre (65e). Malgré les entrées de Di Maria et Herrera, le PSG ne trouvait toujours pas la solution, se heurtant à un bloc messin bien en place défensivement, et ne faisait toujours pas une forte impression collectivement. Mais comme contre l'OL dimanche dernier, il s'en sortait dans le temps additionnel, grâce à un nouveau but d'Hakimi, du gauche, après une belle passe de Neymar (1-2, 90+5e). Le match se terminait dans la confusion avec un Oukidja remonté contre Mbappé.

L'OM pas inspiré

Le dauphin du PSG, l'Olympique de Marseille, se déplaçait de son côté à Angers, auteur d'un bon début de saison jusqu'à la défaite du week-end dernier contre Nantes à domicile. Jorge Sampaoli avait fait tourner son équipe, avec les titularisations de Caleta-Car, Amavi ou encore Luis Henrique. Luis Henrique justement ratait une occasion de se mettre en valeur en perdant son duel face à Bernardoni (14e). Moins séduisant que lors de ses derniers matches, l'OM proposait un rythme plus tranquille dont ne profitaient pas les Angevins, hormis quelques rares fulgurances en contre.

La deuxième mi-temps ne débouchait sur aucune amélioration et Sampaoli lançait Under et De La Fuente. Angers, de son côté, ne parvenait pas à concrétiser les bons débordements de Jimmy Cabot sur son aile droite. Malgré les changements, l'OM peinait à mettre de la folie dans cette rencontre, la moins aboutie depuis le début de saison. Et c'était donc logiquement qu'il partageait les points (0-0).

L'OL s'est fait peur

Au Groupama Stadium, l'OL recevait le promu Troyes. Après des premières minutes sans rythme, le club rhodanien se montrait dangereux, avec Aouar (10e) puis Shaqiri (13e). Troyes n'était pas ridicule et répliquait avec Mama Baldé (20e) et Ripart (24e). C'est le portier Gauthier Gallon qui se distinguait cependant le plus, avec plusieurs interventions décisives. Lyon poussait mais Lyon ne trouvait pas la faille. Et, dans un scénario que les supporters ne connaissent que trop bien, c'est Troyes qui ouvrait la marque, avec une jolie frappe de Chavalerin à l'entrée de la surface (0-1, 45e).

L'OL avait le mérite de réagir dès le retour de la pause, avec le premier but de Shaqiri muni de ses nouvelles couleurs, d'une frappe splendide du gauche, destination la lucarne (1-1, 48e). Troyes se révoltait aussi avec une énorme occasion vendangée par Gerson Rodrigues puis Touzghar (59e). Et Peter Bosz sortait la carte coaching en faisant entrer Dembélé et Toko-Ekambi. C'était finalement la soirée des recrues estivales puisqu'après Shaqiri, c'est Emerson qui marquait, après une frappe du droit à l'entrée de la surface (2-1, 72e). En fin de rencontre, Lucas Paqueta alourdissait le score (3-1, 87e). Le score ne bougeait plus et l'OL pouvait fêter sa victoire, acquise de haute lutte.

Dans les deux autres rencontres de la soirée, Lorient a surpris Nice en ouvrant la marque par Monconduit. Lens de son côté a peiné face à Strasbourg, avec une première mi-temps morne. Le défenseur Danso se faisait bizarrement expulser en début de deuxième période. Strasbourg en profitait et marquait grâce à Ajorque pour une victoire 1-0.

Le classement de la Ligue 1

Les résultats des matches de 21h :

Metz 1-2 PSG : Kouyaté (39e) pour Metz ; Hakimi (5e, 90+5e) pour le PSG

Angers 0-0 OM

OL 3-1 Troyes : Shaqiri (48e), Emerson (72e), Paqueta (87e) pour l'OL ; Chavalerin (45e)pour Troyes

Lorient 1-0 Nice : Monconduit (23e)

Lens 0-1 Strasbourg : Ajorque (67e)

Plus d'infos