Luca Zidane : « j'aimerais jouer à l'OM un jour »

Dans un entretien exclusif, le portier de 22 ans nous en a dit un peu plus sur ses désirs pour l'avenir. Et l'idée de jouer au Vélodrome lui trotte bien dans la tête...

Luca Zidane avec le Rayo Vallecano
Luca Zidane avec le Rayo Vallecano ©Maxppp
La suite après cette publicité

Les choses se passent plutôt bien pour Luca Zidane. Après une saison galère en prêt du côté du Racing Santander, équipe avec laquelle il a été relégué en troisième division, le natif de Marseille a définitivement rompu les liens avec son club de toujours, le Real Madrid. Mais il ne s'en est pas allé bien loin, puisque c'est du côté du Rayo Vallecano qu'il a posé ses valises, dans le sud de la capitale espagnole. Remplaçant malgré de belles prestations lors des huit rencontres où on l'a vu à l'œuvre, il lutte pour la montée en Liga, et l'écurie à la frange rouge est actuellement sixième en deuxième division, et donc virtuellement en playoffs de montée.

Contacté par nos soins, il est revenu sur ce choix de rejoindre le Rayo, expliquant qu'il n'avait eu « aucun doute quand l'offre est arrivée sur la table », car « le Rayo est un grand club qui a souvent été en première division ». L'été dernier, avant de s'engager pour deux ans avec son club actuel, des rumeurs l'envoyant en France avaient surgi dans la presse, ce qui ne l'a pas vraiment influencé dans son choix. « Mes décisions sur l'avenir ne dépendent pas du lieu. Moi, le pays, ça m'est égal. Ce que j'aime, c'est jouer au foot, que ce soit en France, Italie, Espagne ou Portugal, c'est pareil. L'important c'est le projet du club, ce dont il a besoin et l'envie que j'ai d'y aller », a-t-il répondu.

Un retour aux sources à l'avenir ?

Il nous a cependant expliqué suivre le championnat de France très fréquemment. « Je regarde régulièrement le football français, et j'aime beaucoup. Je suis très attentif au déroulement de la Ligue 1 », raconte le fils Zidane, qui est donc régulièrement devant sa télévision pour suivre les aventures de Christophe Galtier, Mauricio Pochettino, Rudi Garcia ou Niko Kovac en Ligue 1. Et en bon Marseillais, forcément, il a aussi expliqué que l'idée de revêtir la tunique phocéenne serait alléchante pour lui. Ce que son père n'a jamais pu faire par exemple.

« Oui, il ne faut rien écarter. Revenir dans le pays dans lequel tu es né, ce serait bien, surtout si c'est l'Olympique de Marseille, club de la ville où je suis né et d'où vient ma famille. C'est un club historique, l'un des meilleurs en France, avec un public très exigeant. J'aimerais bien pouvoir jouer là-bas un jour », nous a confié Luca Zidane. Pablo Longoria est prévenu !

Plus d'infos

Commentaires