Le Bayern Munich s'apprête à vivre un été de tous les dangers !

Auteur d'un incroyable sextuplé sur la dernière année civile, le Bayern Munich vient d'être éliminé par le PSG en quart de finale de Ligue des Champions (3-2/0-1). N'ayant pas réussi à conserver son titre, le Rekordmeister va devoir faire un constat et trancher dans le vif. Cela tombe bien, de nombreux dossiers chauds risquent de bouleverser le quotidien du club bavarois au cours des prochains mois.

Hans-Dieter Flick le coach du Bayern Munich et Hasan Salihamdzic le directeur sportif
Hans-Dieter Flick le coach du Bayern Munich et Hasan Salihamdzic le directeur sportif ©Maxppp
La suite après cette publicité

Favori à sa propre succession en Ligue des Champions, le Bayern Munich vient de tomber de haut. En quart de finale contre le Paris Saint-Germain, le Rekordmeister n'a pas su se rattraper de sa déconvenue 3-2 du match aller. Seulement victorieux 1-0, les Bavarois quittent donc la compétition pour un souffle et vont devoir se reconcentrer pour remporter leur 9e Bundesliga de rang. Un véritable coup dur pour la formation d'Hans-Dieter Flick qui dégageait une sérénité à toute épreuve. Devant préparer la suite, le Bayern Munich va devoir faire un choix et celui-ci conditionnera l'avenir du club allemand. Actuellement en bisbille, l'entraîneur Hans-Dieter Flick et le directeur sportif Hasan "Brazzo" Salihamdizic semble irréconciliables. Des tensions qui semblent irrémédiables et qui vont obliger les dirigeants à choisir entre les deux hommes. La tendance est plutôt à un départ du premier. Souhaité comme futur sélectionneur par la fédération allemande, Hans-Dieter Flick serait sur le point d'accepter cette offre. Si le Bayern Munich entend le conserver, le bras de fer actuel entre les deux hommes forts du domaine sportif risque de faciliter son départ.

Pour remplacer Hans-Dieter Flick, le Bayern Munich dispose d'une priorité comme l'explique Sport 1. Il s'agit de Julian Nagelsmann, un coach déjà contacté à l'été 2018 avant que le choix se porte sur Niko Kovac. Dauphin du Bayern Munich avec le RB Leipzig, le coach allemand sera difficile à débusquer, car il est sous contrat jusqu'en juin 2023 avec les Roten Bullen et que des clubs comme Tottenham et le FC Barcelone sont aussi sur les rangs. De plus, Julian Nagelsmann n'est qu'au début de son projet avec le RB Leipzig. Il faudra donc se montrer convaincant pour espérer attirer le coach de 33 ans. Si la question du coach risque d'alimenter les prochaines semaines, l'effectif va subir quelques changements. Dans les buts, Manuel Neuer (35 ans) reste indiscutable et dispose encore de deux années de contrat. Parti pour honorer son contrat, le natif de Geselkirchen n'est pas inquiété et c'est peut-être cela le problème. Sa doublure Alexander Nübel (24 ans) doit grappiller les miettes et ne compte que 3 matches à son actif cette saison. Évoqué du côté de l'Olympique de Marseille, mais surtout de l'AS Monaco, il pourrait faire l'objet d'un prêt afin d'engranger du temps de jeu. En cas de départ, il faudrait sûrement trouver une doublure puisque le jeune Ron-Thorben Hoffmann (22 ans) et Christian Früchtl (21 ans) risquent d'être un peu juste pour jouer le rôle de doublure.

Une défense rajeunie, un milieu à densifier

Le poste de gardien ne devrait pas être pour autant le principal casse-tête du Bayern Munich. En défense, il y aura aussi du changement. On commence déjà à y voir plus clair dans l'axe de la défense. Membres de la charnière lors de la victoire en Ligue des Champions, David Alaba (28 ans) et Jérôme Boateng (32 ans) arrivent en fin de contrat à l'issue de la saison. Les deux joueurs ne seront pas reconduits et vont devoir prochainement trouver un club. Dès lors, ils seront trois à se battre pour les postes de titulaire, à savoir Lucas Hernandez (25 ans), Dayot Upamecano (22 ans) et Niklas Süle (25 ans). Trois éléments jeunes et solides physiquement qui offrent des garanties pour le court, le moyen et le long terme. Le premier va être repositionné dans l'axe après avoir alterné entre ce poste et celui de latéral gauche tandis que le second a été recruté en provenance du RB Leipzig et arrivera cet été. Enfin, Niklas Süle a été assez rassurant cette saison alors qu'il revenait d'une rupture des ligaments croisés. Néanmoins, il arrive en fin de contrat à l'été 2022 et il faudra le prolonger assez vite pour ne pas prendre le risque de le voir partir librement. Le Bayern Munich pourra aussi s'appuyer sur Tanguy Nianzou Kouassi (18 ans) qui devrait être libéré de ses pépins physiques et Chris Richard (21 ans) qui est sur un prêt intéressant au TSG Hoffenheim afin d'apporter des solutions supplémentaires. Actuellement auteur d'un prêt fructueux à Darmstadt, Lars Lukas Mai (21 ans) pourrait aussi avoir sa chance.

Sur les flancs il y aura aussi quelques ajustements. Côté gauche, Alphonso Davies (20 ans) apparaît comme indiscutable et Omar Richard (23 ans) devrait débarquer librement de Reading pour occuper le rôle de doublure. Tuttosport a aussi évoqué aujourd'hui dans ses colonnes que Robin Gosens (26 ans) était une option. Le joueur de l'Atalanta est évalué à 40 millions d'euros. Par contre côté droit, Benjamin Pavard (25 ans) apparaît comme le titulaire en puissance, mais il a eu des moments de faiblesse cette saison. L'idée de lui prendre un concurrent pourrait germer, surtout que Bouna Sarr (29 ans) ne convainc pas malgré 13 apparitions toutes compétitions confondues. Avec notamment Max Aarons (21 ans) qui est pisté de longue date, le Bayern Munich dispose d'une piste intéressante. Cependant, il faudra y mettre le prix puisque Norwich City demande 35 millions d'euros. Avec quelques dossiers à gérer en défense, le Bayern Munich devra également trouver des solutions au milieu du terrain. Joshua Kimmich (26 ans) et Leon Goretzka (26 ans) sont indiscutables, mais derrière ce n'est pas très clair. Javi Martinez (32 ans) arrive en fin de contrat cette saison et rien ne dit qu'il poursuivra l'aventure plus longtemps avec le Rekordmeister.

Victime d'une déchirure du tendon, Corentin Tolisso (26 ans) aurait pu être un candidat au départ cet été, mais cette grave blessure devrait refroidir les prétendants. De plus il ne lui reste qu'un an de contrat et il sera libre en juin 2022. Avec seulement 10 matches à son actif, Marc Roca (24 ans) n'a pas eu trop l'occasion de briller. Pourtant intéressant sur les quelques miettes qu'il a eu, l'Espagnol pourrait avoir plus de responsabilités l'an prochain. Le Bayern devra par contre trancher pour Tiago Dantas (20 ans) prêté par Benfica avec option d'achat. Après une acclimatation difficile, le milieu portugais reste sur une titularisation convaincante contre l'Union Berlin (1-1). Est-ce que ce sera suffisant pour convaincre le Bayern Munich de lever l'option d'achat de 8 millions d'euros ? Difficile de s'avancer. Enfin, Michaël Cuisance (21 ans) qui est prêté avec option d'achat à l'Olympique de Marseille pourrait lui aussi faire son retour en Bavière. Lucien Agoumé (19 ans, Inter), Saul Niguez (26 ans, Atlético de Madrid) et Denis Zakaria (24 ans, Borussia Mönchengladbach) ont été évoqués comme des pistes afin de renforcer le milieu de terrain, mais la priorité semble être Florian Neuhaus (24 ans). Le joueur du Borussia Mönchengladbach coûte néanmoins 40 millions d'euros ce qui nécessitera un investissement conséquent pour un Bayern Munich souvent très prudent.

Une attaque à affiner

Devant c'est beaucoup plus simple. Déjà Thomas Müller (31 ans) occupera le rôle de milieu offensif et Jamal Musiala (18 ans) sera sa doublure. Même s'il n'a pas toujours été à son meilleur niveau, Leroy Sané (25 ans) sera de nouveau attendu tout comme Serge Gnabry (25 ans) et Kingsley Coman (24 ans). En revanche, Douglas Costa (30 ans) n'évoluera pas au Bayern Munich l'an prochain. Loin du niveau qu'il a su parfois avoir par le passé, le Brésilien devrait revenir à la Juventus cet été. Il faudra donc trouver un autre joueur de couloir sachant que Jamal Musiala et Alphonso Davies peuvent aussi dépanner. L'ailier géorgien du Rubin Kazan Khvicha Kvaratskhelia (20 ans) a été évoqué, mais il est aussi dans le viseur de la Juventus et de l'AC Milan comme l'a récemment évoqué Tuttosport. Reste à savoir si le Bayern Munich décidera de miser sur un profil inexpérimenté ou si comme avec les récents exemples Ivan Perisic et Douglas Costa, ils opteront pour un élément d'expérience afin de densifier l'attaque.

Enfin devant, Robert Lewandowski (32 ans) apparaît comme indéboulonnable et reste sur une saison XXL avec 42 buts et 8 passes décisives en 36 matches toutes compétitions confondues. Disposant encore de belles années devant lui, le Polonais semble être parti pour occuper l'attaque encore quelques années. Il est d'ailleurs sous contrat jusqu'en juin 2023 et si cet été la question d'une prolongation semble encore un peu tôt, ce sera un feuilleton qui risque de faire parler la saison prochaine. En attendant, le Bayern Munich peut être serein à court et moyen terme avec Robert Lewandowski. Au niveau de sa doublure, Eric Maxim Choupo-Moting (32 ans) devrait rester. Sans être impressionnant, il apporte satisfaction et devrait signer pour une saison supplémentaire. De quoi balayer l'arrivée d'un attaquant ? Erling Braut Håland a parfois été évoqué, mais son prix trop élevé (il pourrait atteindre 150 millions d'euros) fait que le Bayern Munich ne cherchera pas à s'aligner pour cet été et plutôt pour le prochain. Après un dernier mercato raté où seuls Eric Maxim Choupo-Moting et Leroy Sané ont apporté à l'équipe sans pour autant impressionner, le Bayern Munich devra relever la barre et apprendre de ses erreurs. Le futur c'est déjà maintenant.

Plus d'infos

Commentaires