Coupe du Monde 2022 : les Bleus réagissent à la blessure de Lucas Hernandez

Les Bleus l'ont emporté contre l'Australie (4-1) pour leur entrée en lice dans ce Mondial qatari. Mais ils ont aussi probablement perdu Lucas Hernandez pour le reste de la compétition. Les Bleus ont réagi à cette blessure.

Lucas Hernandez est sorti sur blessure contre l'Australie
Lucas Hernandez est sorti sur blessure contre l'Australie ©Maxppp
La suite après cette publicité

Ce mardi soir, l'équipe de France faisait son entrée dans la Coupe du Monde. Les Bleus devaient donc défendre leur titre en s'imposant tout d'abord contre l'Australie. C'est chose faite puisque grâce à Adrien Rabiot, Kylian Mbappé et un doublé d'Olivier Giroud, les Français se sont imposés sur le score de quatre buts à un.

Outre le but encaissé, il y a un véritable point noir de cette soirée. En effet, justement, sur l'ouverture du score des Australiens, Lucas Hernandez tombe et se tord de douleur. Résultat des courses, le défenseur gauche est sorti et a été remplacé par son frère, Théo, qui a tenu la baraque.

Pavard et Upamecano sont dégoûtés

Mais, honnêtement, on s'inquiète un peu. Encore plus quand on sait que Deschamps n'a pas cinquante mille solutions pour le poste de latéral gauche. Après la rencontre, les Bleus ont réagi à cette blessure, à commencer par Didier Deschamps : « il doit faire des examens, mais ça me semble assez grave. Il faudra confirmer de toute façon, mais c'est le gros point noir de ce (mardi) soir ».

Benjamin Pavard, qui s'est exprimé sur TF1 comme son sélectionneur, était aussi dégoûté : « ça sent pas très bon, j’étais vraiment très triste pour lui, ça m'a affecté même sur le terrain. On est toujours ensemble en dehors des terrains. C’est vraiment un guerrier ». Le latéral droit a été rejoint par Dayot Upamecano dans sa tristesse.

« Je l'ai croisé, on n’en sait pas plus. Je crois les doigts pour qu'ils reviennent vite, c'est un joueur important. En équipe de France ou au Bayern, je croise les doigts pour qu'il n'y ait rien de grave », a ainsi expliqué le coéquipier de Lucas Hernandez au Bayern Munich. Mais il semble bien que la France va devoir faire sans lui jusqu'à la fin de la compétition.

Plus d'infos

Commentaires