Villarreal : Unai Emery répond au Real sur la gestion de Takefusa Kubo

Par Matéo Dufour
1 min.
Take Kubo avec Villarreal face à l'Atlético de Madrid @Maxppp

Villarreal pour passer un cap. Telle était l'ambition du Real Madrid quand Takefusa Kubo a été envoyé en prêt chez le sous-marin jaune. Mais cela ne se passe pas comme prévu : le jeune ailier japonais (19 ans) n'a disputé que 55 minutes à l'occasion des 5 matchs de Liga sous les ordres d'Unai Emery. Une situation qui ne satisfait pas la Casa Blanca, énervée face au manque de temps de jeu de sa pépite. L'entraîneur basque de l'actuel 4e de Liga a dû s'expliquer lors d'une interview dans AS.

La suite après cette publicité

Et l'ancien coach du PSG a expliqué ne pas vouloir brûler les étapes : « Kubo est un super gamin, c'est un garçon qui veut grandir et qui le veut vraiment. Il est conscient qu'il a un défi, celui d'être le premier joueur japonais à atteindre le plus haut niveau, et il y a beaucoup de gens qui veulent qu'il en soit ainsi et qui veulent accélérer le processus. Mais cette accélération n'est pas bonne, il doit s'adapter et il doit grandir. Il y a une forte concurrence à son poste. Il doit se développer davantage, nous sommes donc dans cette optique ». Un diamant que le Basque semble décidé à polir à l'entraînement, avant de le laisser briller en match.

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité