Huis clos : la drôle de comparaison de Luis Enrique

Le sélectionneur de l'Espagne Luis Enrique
Le sélectionneur de l'Espagne Luis Enrique ©Maxppp

Si le football a repris en Allemagne depuis le week-end passé, les conditions de ce retour à la compétition rendent sceptique bon nombres d’observateurs. Le manque de compétitivité, la difficulté à respecter les gestes barrières et bien sûr l’absence de public sont notamment pointés. Interrogé sur le sujet lors de l’émission YouTube «Colgados del aro», le sélectionneur de l'Espagne Luis Enrique a donné son avis, avec une pointe d’humour.

«C'est plus triste que de danser avec sa propre sœur», a-t-il d’abord lâché à propos des huis clos, faisant ainsi référence à la célèbre phrase de Diego Maradona : «arriver dans la surface et ne pas pouvoir tirer au but, c'est comme danser avec sa sœur». Avant de reprendre son sérieux : «c'est un business qui génère beaucoup d'argent et même si le spectacle est vraiment différent de celui proposé quand il y a des spectateurs, cela peut nous aider à passer le temps durant le confinement et traverser cette période.»

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires