La drôle de guerre du FC Barcelone contre TikTok

Par Max Franco Sanchez
2 min.
Lamine Yamal célèbre un but @Maxppp

Le club catalan fait face à un problème plus sérieux que ce qu’il n’y paraît à cause des TikTokers. Explications…

C’est une scène qui est habituelle et qui a toujours existé. Après les entraînements et les rencontres de leur équipe préférée, les fans s’agglutinent aux portes de sortie des parkings pour espérer obtenir un autographe ou un selfie avec certains de leurs joueurs favoris. Un phénomène que l’on retrouve quel que soit le niveau du club, mais qui commence à prendre des proportions inquiétantes, notamment à cause de l’essor de certains réseaux sociaux ces dernières années. Le FC Barcelone en fait les frais et fait ainsi face à une problématique qui commence à le préoccuper de plus en plus.

La suite après cette publicité

Ce week-end par exemple, Íñigo Martínez a été filmé en train de descendre de son véhicule pour réprimander un jeune qui l’avait insulté, téléphone en main. Une scène qui aurait pu paraître assez anecdotique, mais qui cache un vrai problème. La sécurité du FC Barcelone a constaté que depuis quelques mois, de jeunes adolescents n’hésitent pas à s’en prendre aux joueurs et les provoquer en attendant une réaction forte de ces derniers. Dans quel but ? Devenir viral sur le réseau TikTok, qu’on ne présente plus.

À lire Arturo Vidal aurait aimé jouer au Real Madrid

La guerre contre les TikTokers

Cette saison, João Cancelo a aussi manifesté son agacement à ce sujet. Ronald Araujo avait écrasé le pied d’une fan avec sa voiture, alors qu’Abde Ez avait été à deux doigts d’en renverser un. On se rappelle aussi des images d’un fan montant sur le capot de la voiture de Samuel Umtiti. En plus de potentiellement véhiculer une image négative des joueurs si ces derniers venaient à réagir violemment aux provocations, il y a donc aussi un risque pour la santé des supporters. Le Barça, qui ne peut pas intervenir car ces agissements se produisent à l’extérieur de ses installations, insiste auprès de la police pour que cette dernière mette un peu d’ordre. Sans trop de succès visiblement.

La suite après cette publicité

C’est d’ailleurs toujours le même groupe assez réduit de jeunes qui est là en permanence pour essayer de provoquer des incidents et filmer, à la recherche de vues sur le réseau social. La presse catalane indique aussi que les joueurs du Barça ont déjà été briefés plusieurs fois à ce sujet, ce qui explique pourquoi les coups de chaud de ces derniers restent pour l’instant assez rares. Mais c’est un problème que les dirigeants barcelonais prennent plus au sérieux que ce qu’on pourrait croire…

Plus d'infos sur...

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité