Mercato : Philippe Coutinho, une grosse épine financière dans le pied du Barça

Depuis son arrivée au FC Barcelone en janvier 2018, Philippe Coutinho a enchaîné les galères. A l'heure où les Culés veulent dégraisser, vendre le Brésilien ne sera pas une mission aisée.

Philippe Coutinho sous les couleurs du FC Barcelone
Philippe Coutinho sous les couleurs du FC Barcelone ©Maxppp
La suite après cette publicité

Philippe Coutinho a eu gain de cause. Retenu par Liverpool à l'été 2017, le milieu brésilien avait finalement rejoint le FC Barcelone le 6 janvier 2018 contre un chèque de 120 millions d'euros, plus 40 de bonus. Le rêve pouvait commencer pour le natif de Rio de Janeiro. Mais trois ans et demi après sa signature, on est plus proche du cauchemar que du rêve. Après six premiers mois d'adaptation intéressants (10 buts, 6 assists en 22 matches), il a connu une année 2018-19 plus délicate. Entre blessures et prestations moyennes, l'international auriverde (11 buts et 5 assists en 54 apparitions toutes compétitions confondues) n'a pas convaincu.

Résultat : il était envoyé en prêt au Bayern Munich pour la saison 2019-20. Un prêt payant de 8,5 M€ avec une option d'achat de 120 M€. L'objectif était de dégraisser tout en permettant au Brésilien de retrouver du temps de jeu et de la confiance. En Allemagne, Coutinho a disputé 38 rencontres toutes compétitions confondues, 22 en tant que titulaire (11 buts, 9 assists). Mais il n'a pas réussi à convaincre les dirigeants bavarois de lever son option et de poursuivre l'aventure avec lui. Retour donc à la case départ pour le footballeur né en 1992.

145 jours d'absence cette saison

Et si les pensionnaires du Camp Nou espéraient le vendre, Ronald Koeman, arrivé sur le banc pendant l'été 2020, décidait de laisser une nouvelle chance au joueur. Ce dernier commençait à y croire et enchaînait même les titularisations en première partie de saison (10 en 14 matches, 3 buts et 2 assists). Il confiait même début décembre : «je suis le premier à être exigeant. Je sais que mon rendement n’a pas été celui escompté et, comme nous sommes au Barça, nous sommes au centre des attentions. Je peux dire que j’ai beaucoup travaillé mentalement pour être bien et, aujourd’hui, je me considère bien meilleur sur cet aspect».

Mais Coutinho, plusieurs fois trahi par son corps ces dernières saisons (déchirure musculaire et claquage tendineux lors de sa première année au Barça, cheville au Bayern Munich), était encore stoppé le 30 décembre, au lendemain du match contre Eibar. «Les examens réalisés sur Philippe Coutinho ont confirmé une blessure au ménisque externe du genou gauche». Il subira une arthroscopie, annonçaient les Culés. Opéré à plusieurs reprises, il a manqué toute la deuxième partie de saison du Barça, soit 145 jours (33 matches). Lassés, les Blaugranas souhaitent vivement s'en séparer cet été 2021. D'autant qu'ils ont besoin de liquidités.

Une vente vitale pour le Barça

Mais vendre Philippe Coutinho ne sera pas une mission évidente. Placé sur la liste des indésirables, le Brésilien, qui n'a pas joué depuis 5 mois, n'est pas encore totalement remis d'après les derniers échos venant d'Espagne. De plus, le club catalan sait qu'il vendra à perte un élément acheté 120 millions d'euros (+40 de bonus) il y a trois ans et demi. Il veut aussi éviter de payer son imposant salaire (13 millions par an) et certains bonus, notamment les 20 millions qu'il devra à Liverpoool si le Brésilien joue 100 matches au Barça. Il en est actuellement à 90. Le vendre est donc impératif et vital pour une écurie qui a une grosse dette financière. Mais à quel prix le laisser filer ?

Aujourd'hui, le site spécialisé Transfermarkt estime sa valeur marchande à 40 millions d'euros. Sport indiquait en mars dernier que l'idée était de le vendre pour 50 millions d'euros. Une somme qui paraît élevée aujourd'hui, entre la crise économique liée à l'épidémie de covid-19 et le niveau global affiché par l'ancien joueur de Liverpool ces dernières saisons. Malgré tout, quelques écuries sont encore disposées à le relancer, comme Everton et Arsenal selon Skysports et The Sun. Toutefois, son prix pourrait être un frein, tout comme l'évolution de son état physique. Sous contrat jusqu'en 2023, Coutinho est à l'heure actuelle une grosse épine financière dans le pied d'un Barça qui boite.

Plus d'infos

Commentaires