Ligue 1 : Saint Etienne et Toulouse se donnent de l'air, Nice déçoit

Dans une soirée avec plusieurs chocs dans la lutte pour le maintien, l'AS Saint-Etienne a retrouvé des couleurs face à Caen (2-1). Un succès important pour les Verts qui remontent à la quatorzième place. De son côté Nice réduit à dix s'est fait surprendre par le FC Metz (2-1).

Jonathan Bamba offre une précieuse victoire à Saint-Etienne
Jonathan Bamba offre une précieuse victoire à Saint-Etienne ©Maxppp

Seizièmes de Ligue 1, les Stéphanois sont en grande difficulté cette saison. Ils n’avaient pas été aussi mal classés depuis 2010 et restent sur deux défaites en championnat face à Metz (3-0) et Nice (1-0). De son côté, Caen est douzième et pourrait s’offrir davantage de sérénité en cas de succès. À noter la grande première de Neven Subotic du côté des Stéphanois. La première occasion de la rencontre est à mettre au profit des Caennais avec une tête de Ronny Rodelin qui fuit le cadre (2e). Une légère domination se dégage de la part des Caennais qui vont vite être récompensés. Servi parfaitement par Ivan Santini, l’ancien Lillois Ronny Rodelin reçoit le ballon, contrôle et trompe Ruffier d’une frappe puissante (1-0; 11e). En grande difficulté, les Verts continuent de subir face à Santini et Rodelin très remuants ce soir. Néanmoins, Saint-Etienne revient dans le match contre le court du jeu grâce à Paul George Ntep (1-1; 35e). Le joueur prêté par Wolfsbourg inscrit son premier but sous ses nouvelles couleurs. A la mi-temps, les deux équipes se retrouvent dos à dos. La deuxième période est plutôt équilibrée entre les deux équipes. Il faut attendre le dernier quart d’heure de jeu pour voir une formation prendre l’avantage. A 20 mètres de la cage de Rémy Vercoutre, Jonathan Bamba déclenche une frappe qui trompe le portier caennais (2-1; 78e). Saint-Etienne retrouve le goût de la victoire et remonte au quatorzième rang.

La suite après cette publicité

Dernier de Ligue 1, le FC Metz reste sur une défaite à Monaco et aimerait bien reprendre sa marche en avant. L’objectif maintien étant encore réalisable pour les Lorrains, seulement à sept points du premier non relégable Angers. De son côté Nice est sixième et peut profiter du faux pas de Montpellier battu plus tôt par Paris (4-0). Le début de rencontre est à l’avantage des Lorrains qui joue crânement leurs chances. Rien d’insurmontable pour les Niçois qui vont progressivement prendre en main la rencontre. Lancer en profondeur par Pierre Lees-Melou, le Tunisien Bassem Srarfi frappe mais son tir est contré par Moussa Niakhaté (34e). Les Aiglons vont s’en mordre les doigts. Auteur d’un pied haut sur Milisevic, le milieu de terrain Pierre Lees-Melou est expulsé (38e). Une expulsion qui change complètement la physionomie du match et permet à Metz de revenir dans le match. Au terme d’une longue course, Nolan Roux arme sa frappe à l’entrée de la surface et trompe Walter Benitez (1-0; 50e). L’OGC Nice semble abattu mais n’est pas encore vaincu. Suite à une faute de Niakhaté sur Srarfi, Metz concède le penalty. Mario Balotelli se charge de le tirer mais Kawashima détourne le ballon, l’italien suit et remet les deux équipes à égalité (1-1; 58e). Une joie de courte durée pour les joueurs de Lucien Favre puisque Nolan Roux s’offre un doublé dans la foulée (2-1; 60e). Avec cette victoire, le FC Metz n'est plus qu'à six points du premier non relégable.

Toulouse s’impose face à Troyes

Le match démarre de la pire des manières pour les Troyens. Après seulement trois minutes de jeu, Jimmy Giraudon est expulsé pour une intervention illicite sur Yaya Sanogo alors qu’il était en position de dernier défenseur (3e). Une infériorité numérique rapidement fatale aux hommes de Jean Louis Garcia qui encaissent un but de Yaya Sanogo (1-0; 11e). Le cauchemar ne va pas s’arrêter là pour Troyes qui perd Stéphane Darbion sur blessure. Samuel Grandsir le remplace pour la dernière heure de jeu (28e). Un premier acte logiquement dominé par les Toulousains qui profitent de leur supériorité numérique. De leur côté les Troyens n’arrivent pas à se rendre décisifs et n’ont pas réalisé le moindre tir lors des 45 premières minutes. Après la pause, Toulouse va continuer à pousser mais ne parvient pas à obtenir le but du break. Sur coup franc, Jimmy Durmaz parvient à trouver la tête de Yannick Cahuzac. L’ancien Bastiais assène un magnifique coup de casque mais Zelazny se détend parfaitement sur cette action (75e). Les Toulousains ne parviendront pas à prendre le large. Peu importe pour les Violets qui restaient sur cinq rencontres sans succès. Les coéquipiers d’Alban Lafont deviennent barragistes à un point de l’ESTAC.

Dans un match entre équipes en difficultés, c’est Angers qui ouvre le score en tout début de match. Suite à une tentative de Billy Ketkeophomphone détourné par Régis Gurtner, le milieu angevin Pierrick Capelle se retrouve seul dans la surface et lance dans de parfaites conditions ses coéquipiers (1-0; 6e). Pour les Amiénois, le scénario est tout autre avec la sortie prématurée de Serge Gakpe. Touché à la cuisse, il doit laisser sa place à Harrisson Manzala (18e). Malgré cette entame décevante, Amiens va revenir peu à peu dans la rencontre sans grande réussite. Le SCO d’Angers remporte ce match et revient à hauteur de son adversaire du jour. Enfin dans la dernière rencontre de la soirée avait lieu un match important dans la lutte aux places qualificatives en Europa League entre Guingamp et Nantes. Après une première période relativement équilibrée, les deux équipes retournent aux vestiaires sur un score nul et vierge. Nantes va prendre l’avantage en seconde période grâce à Adrien Thomasson (1-0; 61e). En fin de rencontre, Emiliano Sala va inscrire le but du break sur penalty (2-0; 88e). Tandis que Santy Ngom parachève ce succès sur la dernière action du match (3-0; 90e +3). Une victoire importante pour Nantes qui confirme sa cinquième place en Ligue 1.

Retrouvez le classement de la Ligue 1 ici :

Les résultats de la soirée :

  • Toulouse 1-0 Troyes : Yaya Sanogo (11e) pour Toulouse

  • Angers 1-0 Amiens : Pierrick Capelle (6e) pour Angers

  • Metz 2-1 Nice : Nolan Roux (50e et 60e) pour Metz ; Mario Balotelli (58e)

  • Guingamp 0-3 Nantes : Adrien Thommason (58e), Emiliano Sala (88e) et Santy Ngom (90e +3) pour Nantes

  • Saint-Etienne 2-1 Caen : Paul George Ntep (35e) et Jonathan Bamba (78e) pour Saint-Etienne ; Ronny Rodelin (11e) pour Caen

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires