Ligue 1 : avec le retour du public, la pénurie des stadiers pose problème

Dimitri Payet victime d'un jet de projectile.
Dimitri Payet victime d'un jet de projectile. ©Maxppp

Après l'incident ayant entraîné l'interruption puis l'annulation du choc de la 14e journée de Ligue 1 entre l'Olympique Lyonnais et l'Olympique de Marseille, la question de la pénurie des agents de sécurité pose problème. D'après les informations du Progrès, l'OL a eu du mal à rassembler près de 800 stadiers pour l'Olympico, et a dû passer par trois sociétés et des sous-traitants pour arriver à gérer la sécurité d'un Groupama Stadium à plus de 58.000 places.

La suite après cette publicité

Le quotidien régional ajoute que les stadiers se seraient reconvertis et auraient changé de métier durant la pandémie du coronavirus, qui avait entraîné un huis clos total des stades de l'Hexagone pendant plus d'un an. De plus, ces professionnels doivent aujourd'hui d’une formation de 160 heures pour avoir le Certificat de qualification professionnelle, utile pour travailler dans une grande surface mais moins adaptée pour travailler dans les enceintes sportives.

Plus d'infos

Commentaires