Le PSG sort les gros moyens pour attirer Zinedine Zidane

Mauricio Pochettino lassé du PSG, Leonardo en grande difficulté, Paris est aux abois à deux semaines de retrouver le Real Madrid. De quoi renforcer encore un peu plus la thèse de voir arriver rapidement sur le banc Zinedine Zidane. Et pour le convaincre, Paris est prêt à faire toutes les folies.

Zinedine Zidane sur le banc.
Zinedine Zidane sur le banc. ©Maxppp
La suite après cette publicité

Nous vous l'annoncions dès le mois d'octobre, Zinedine Zidane est désormais très chaud pour coacher le PSG. De prime abord réticent, et approché à plusieurs reprises au cours des dernières années, le triple vainqueur de la Ligue des Champions sur le banc du Real Madrid, rêvant d'entraîner l'Équipe de France, a bien compris que Didier Deschamps pourrait finalement prolonger l'aventure avec les Bleus. Une aubaine pour Nasser Al-Khelaïfi et pour le PSG, qui rêvent depuis très longtemps de donner les clés du camion PSG à l'enfant de la Castellane. En novembre, les rumeurs envoyant Mauricio Pochettino en lieu et place d'Ole Gunnar Soksjaer n'ont fait que renforcer la possible arrivée de ZZ dans la Capitale. Mais le choix de prendre Ralf Rangnick des Red Devils et le peu d'empressement du PSG à laisser filer le technicien argentin à ce stade de la saison ont mis un terme prématuré à la rumeur. Il n'empêche que le contact a été maintenu entre la direction du club qatari et l'entourage du champion du monde 1998 (notamment ces derniers jours), qui est toujours très chaud pour venir sur le banc parisien.

Le timing n'est bien évidemment pas idéal, et ce même si le PSG ne convainc toujours pas dans le jeu. Mauricio Pochettino détient le pire ratio de victoires d'un coach depuis l'arrivée de QSI à la tête du club de la capitale et qu'il a été éliminé de la Coupe de France par Nice au Parc après avoir échoué dans le Trophée des Champions face à Lille en début de saison. Bien évidemment, la rencontre face au Real Madrid dans moins d'une quinzaine de jours au Parc des Princes et même plus globalement l'issue finale de la double confrontation avec le club merengue va sans doute décider du maintien ou non de Pochettino dans ses fonctions. Une situation qui devient quoi qu'il arrive intenable pour l'ancien coach de Tottenham, qui en a vraiment de plus en plus marre de sa situation parisienne à tous les niveaux. En coulisse, Pochettino n'envisage clairement pas de continuer l'aventure au PSG la saison parisienne quelle que soit l'issue finale de la saison et des titres remportés.

Un salaire XXL et les pleins pouvoirs au PSG pour Zidane

Conscient de cette situation, Nasser Al-Khelaifi et surtout le Cheikh Tamim ben Hamad Al Thani ont pris les choses en main personnellement pour préparer à court ou moyen terme l'après-Pochettino. Un avenir en deux lettres : ZZ. Selon l'avis du board qatari, seul Zidane est capable de remettre de l'ordre dans un vestiaire de stars rempli de clans et où les passe-droits et les privilèges sont monnaie courante. Unai Emery, Thomas Tuchel et donc Mauricio Pochettino se sont cassés les dents face à cette situation et ont rapidement jeté l'éponge aussi bien devant l'omniprésence de Nasser Al-Khelaifi et ses relations particulières avec certains joueurs que dans le fait de subir autant le marché des transferts aussi bien pour les recrues que pour la mauvaise gestion des départs.

Ainsi, selon nos informations, c'est un salaire colossal qui est proposé à Zinedine Zidane pour le convaincre de venir sur le banc du PSG. Une somme bien supérieure à l'actuel salaire de Mauricio Pochettino (8 M€ net par an) et même au dernier contrat de Zizou au sein de la Casa Blanca lors de son deuxième passage (12 M€ net par an). De plus, QSI est prêt à offrir les pleins pouvoirs à l'ancien Madrilène. Et comme Zidane n'entend pas travailler avec Leonardo, on voit mal le directeur sportif brésilien, qui est d'ailleurs actuellement très décrié pour sa gestion des derniers mercatos, rester en place aux côtés du technicien français de 49 ans, qui pense plus de son côté à Arsène Wenger pour l'épauler à Paris. Une chose est sûre, l'arrivée de ZZ pourrait rabattre les cartes dans le vestiaire parisien.

Plus d'infos

Commentaires