Ligue 1 : les flops du mercato (1/2)

Cet été, les clubs de Ligue 1 ont été actifs sur le mercato. Et si certains transferts ont eu l'effet escompté ou dépassent les attentes, d'autres sont bien moins réussis. Si le bilan n'est pas définitif pour ces joueurs, ils vont devoir remonter la pente sur la suite de la saison afin de faire oublier leurs débuts manqués.

Shaqiri, Wijnaldum et Gerson
Shaqiri, Wijnaldum et Gerson ©Maxppp

Alexander Nübel (25 ans/AS Monaco)

Certes, il va mieux depuis quelques matches même si sa relance laisse à désirer. Néanmoins le début de saison a été catastrophique pour celui qui est censé succéder à Manuel Neuer au Bayern Munich. Le gardien qui a été prêté deux ans à Monaco a multiplié les boulettes témoignant une grosse fragilité mentale. Avec 16 buts concédés en 13 matches de Ligue 1 mais surtout seulement 2 clean-sheets, il a loupé son démarrage. S'il remonte doucement la pente, il va falloir faire encore bien plus pour justifier la confiance totale qu'il a reçu et qui a poussé Benjamin Lecomte vers un départ à l'Atlético de Madrid.

La suite après cette publicité

Xherdan Shaqiri (30 ans/Olympique Lyonnais)

Star offensive du mercato lyonnais arrivé de Liverpool, Xherdan Shaqiri ne répond pas présent pour le moment. On retiendra une belle passe décisive contre Strasbourg pour ses débuts et un but précieux contre Troyes (3-1) afin d'égaliser et ce sera presque tout. Brouillon dans ses choix, limité physiquement, il ne semble pas à l'aise dans cette position d'ailier pour laquelle il a été recruté. Si les absences offensives au sein de l'OL lui évitent de perdre sa place de titulaire pour le moment, il ne va pas falloir trop tarder. Le Suisse doit faire plus et les premiers doutes sont déjà présents.

Gerson (24 ans/Olympique de Marseille)

Tête d'affiche de l'ambitieux mercato phocéen, Gerson a coûté 25 millions d'euros. Une sacrée somme pour l'élément qui a le plus de mal pour l'instant. Souvent positionné plus haut sur le terrain qu'à Flamengo, il a un apport assez limité malgré 1 but et 2 offrandes en 12 matches de Ligue 1. Toujours titulaire dans l'équipe de Jorge Sampaoli même s'il est moins indiscutable, l'international brésilien inquiète un peu et il est conscient de son retard à l'allumage. A lui de se reprendre comme lors de son récent bon match contre Nice (1-1).

Loïc Badé (21 ans/Rennes)

Belle surprise de la saison dernière avec Lens où il était intéressant aux côtés de Facundo Medina et Jonathan Gradit dans une défense à trois, il est désormais passé sur une défense à deux avec Nayef Aguerd ... Enfin cela n'a pas duré longtemps. Multipliant les boulettes lors de ses premiers matches, il a quitté le onze après une défaite 2-0 contre Marseille. Disputant 33 minutes depuis avec un match de Ligue 1 contre Metz, il a perdu sa place au profit de Warmed Omari. Acheté 17 millions d'euros cet été, le jeune défenseur va devoir digérer et vite relever la tête.

Georginio Wijnaldum (30 ans/PSG)

Arrivé libre de Liverpool pour jouer un rôle actif dans le milieu du Paris Saint-Germain, le Néerlandais n'est plus titulaire après trois mois de compétitions. Avec seulement trois titularisations depuis début septembre et très peu de minutes à mettre à son crédit contre Lyon, Rennes, Marseille, Manchester City et Leipzig, il est derrière Marco Verratti, Idrissa Gueye, Ander Herrera et Danilo Pereira dans la hiérarchie sur les dernières semaines. Ses deux derniers matches avant la trêve ont toutefois montré un sursaut d'orgueil avec un doublé en Ligue des Champions contre Leipzig (2-2) et une passe décisive contre Bordeaux en Ligue 1 (3-2).

Bonus : Sergio Ramos (35 ans/PSG)

Si son niveau sur le terrain n'est pas critiquable puisqu'il n'a toujours pas évolué avec le maillot du Paris Saint-Germain, Sergio Ramos mérite d'être mentionné. Arrivé libre, mais avec un gros salaire et surtout une réputation solide à tenir, le défenseur espagnol multiplie les petits pépins physiques et repousse toujours son retour. Des débuts avortés qui pourraient vite se transformer en flop si rien ne change.

Plus d'infos

Commentaires