Info FM : Laurent Blanc a rencontré l'AS Monaco

Leonardo Jardim est en danger sur le Rocher. À 24h du match face au LOSC, l’entraîneur de Monaco est pointé du doigt par les supporters mais aussi ses dirigeants, qui lui cherchent déjà un potentiel successeur.

Laurent Blanc a une nouvelle piste en L1
Laurent Blanc a une nouvelle piste en L1 ©Maxppp

Ça s’accélère du côté de l’AS Monaco. Sur la sellette, Leonardo Jardim pourrait être démis de ses fonctions dans les prochains jours, et ce, malgré un contrat allant jusqu’en juin 2021. Neuvième de Ligue 1 et éliminée en 8ème de finale de Coupe de la Ligue contre Lille (0-3), l’ASM connaît une première partie de saison des plus compliquées. En dépit de résultats sportifs plus en corrélation avec les ambitions du début de saison du club monégasque, la situation de l'entraîneur portugais devient de plus en plus difficile. D'autant plus que sa relation avec son groupe s'est détériorée. Certains joueurs ne comprennent plus ses choix et souhaitent le voir partir.

La suite après cette publicité

Jardim aime s'épancher sur les marques de reconnaissance transmises par ses protégés (Glik, Jemerson), qui savent ce qu'ils lui doivent. Il n'entretient pas avec son groupe de rapports très affectueux, et sa gestion suscite de nombreuses crispations. Des recrues se plaignent chaque année de leur intégration, et le technicien lusitanien parle peu aux nouveaux. Ces derniers peinent à l'enthousiasmer. Onyekuru a notamment été placardisé sans raison apparente. L'international nigérian, qui n'a participé qu'à 4 matches en Ligue 1, a d'ailleurs été "invité" à s'entraîner avec l'équipe réserve. Jardim compte aussi des soutiens, mais ceux qui jouent ne donnent pas l'impression qu'ils ont envie de s'arracher pour lui. Certains employés "historiques" du club sont également enclins à son départ. De ce fait, les dirigeants de la Principauté ont pris ces dernières semaines des renseignements sur plusieurs entraîneurs.

Un rendez-vous avec Laurent Blanc

Selon nos informations, le board monégasque a déjà rencontré Laurent Blanc. Libre depuis son départ du PSG en 2016, l’ancien sélectionneur des Bleus fait ainsi partie des profils appréciés par les dirigeants rouges et blancs, qui n'ont pas attendu la défaite en Coupe pour trouver un successeur à Jardim. Après une fin marquée par l’échec cuisant face à Manchester City en Ligue des Champions et son fameux 3-5-2, Blanc n’a pas retrouvé de banc. Si dans un premier temps, l’ancien sélectionneur de l’équipe de France, qui a touché un joli chèque de 22 M€ à son départ, avait souhaité prendre du recul, il veut désormais retrouver un banc. « Je veux recommencer à entraîner. (...) Je veux essayer d’avoir un challenge qui me permette d’asseoir ou d’imposer cette vision des choses. Je ne demande rien d’extraordinaire », avait-il expliqué à beIN Sports en avril dernier.

Ces derniers mois, le "Président" a reçu plusieurs sollicitations de clubs français dont le Stade Rennais et l'OL. Outre la piste Blanc, l’ASM a sondé l’entraîneur breton Julien Stéphan mais aussi Marcelino, limogé par Valence en septembre dernier. Intéressé par un challenge en France, le technicien de 54 ans avait été proposé à l’Olympique Lyonnais après le départ de Sylvinho. Mais le président rhodanien Jean-Michel Aulas avait alors préféré ne pas donner suite, privilégiant Rudi Garcia.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires