Droits TV : la LFP va assigner beIN SPORTS en référé

Le logo de la LFP
Le logo de la LFP ©Maxppp

La guerre des droits TV fait rage. Ce vendredi, Canal + a obtenu gain de cause face à beIN SPORTS auprès du Tribunal de commerce de Nanterre. La chaîne cryptée peut désormais sans être inquiétée suspendre son contrat avec son homologue qatarie, qui lui sous-licencie deux matchs de Ligue 1 par journée moyennant 332 M€ par an. Sans véritable surprise, la LFP a décidé, d'après les informations de L'Equipe, d'assigner beIN SPORTS en référé. L'instance entend ainsi préserver ses droits et être payée en conséquence par beIN.

La suite après cette publicité

«[...] Nous comprenons que la décision dit que Canal + peut suspendre son contrat tant que beIN n'a pas pris l'action de poursuivre la LFP comme Canal + le demandait au titre de son contrat de sous licence. Ceci risque de prendre du temps et n'est pas sous le contrôle de la LFP. Dans ces conditions nous n'avons donc pas d'autre alternative que d'assigner beIN, seul partenaire contractuel de la LFP, dès le début de la semaine prochaine en référé tout en s'attendant à être assigné au fond par beIN dans les prochaines semaines. Cette voie est la seule possible pour ne pas rater la production et la diffusion des matches du lot 3 pour les premières journées», a ainsi écrit Arnaud Rouger, le directeur général de la LFP, dans un courrier adressé aux membres du conseil d'administration de la Ligue que s'est procuré le quotidien sportif. La bataille se poursuit alors que la Ligue 1 approche à grands pas et que Canal + est censé diffuser, comme le prévoit son contrat, deux rencontres de la première journée de Ligue 1, le 7 et le 8 août prochain.

Plus d'infos

Commentaires