CdM 2022 : l'énorme confiance du Sénégal avant d'affronter l'Angleterre

Par Lucas Billard
2 min.
CdM 2022 : l'énorme confiance du Sénégal avant d'affronter l'Angleterre @Maxppp
La suite après cette publicité

Le Sénégal y croit dur comme fer. Opposés à l'Angleterre ce dimanche (20 heures), à l'occasion des huitièmes de finale de la Coupe du Monde 2022, les Lions sont confiants à l'idée de pouvoir terrasser les Three Lions, qui font office de favoris dans cette belle affiche au Qatar. Après avoir essuyé le coup dur que représentait le forfait de Sadio Mané pour la compétition, les Sénégalais ont su se remettre de leur défaite inaugurale face aux Pays-Bas pour battre le Qatar puis l'Équateur afin de terminer deuxièmes du groupe A. Présent en conférence de presse d'avant-match ce samedi en l'absence d'Aliou Cissé, légèrement malade, l'entraîneur adjoint de cette sélection, Régis Bogaert, a posé le cadre de l'état d'esprit actuel régnant au sein des Lions.

« Dans notre tête, on se dit que le Sénégal va battre l'Angleterre, a lancé le Français de 61 ans, avant de s'expliquer. Les équipes africaines ont envoyé un message fort, le Cameroun peut battre le Brésil et la Tunisie peut battre la France. Dans notre tête, on se dit que le Sénégal va battre l'Angleterre. On est plutôt serein, petit à petit l'excitation du match va arriver. Mais la meilleure manière de se préparer est de rester calme, serein, concentré sur l'objectif, qui est de passer ce 8e de finale. Certains de nos joueurs ont l'expérience de jouer régulièrement contre les joueurs qu'on rencontre demain, j'espère qu'elle va nous servir. On a discuté avec eux. Et cela tombe bien, ce sont des cadres de notre équipe (Kalidou Koulibaly ou Édouard Mendy de Chelsea). Cela nous a permis de comprendre certaines choses et d'identifier des caractéristiques très précises chez certains adversaires. » Reste à savoir si ce Sénégal sera capable d'atteindre les quarts de finale de la Coupe du Monde, ce qui n'est arrivé qu'à une reprise, en 2002.

À lire Randal Kolo Muani raconte son duel perdu face à Emiliano Martínez
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité